Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Jean Grémillon

Réalisateur, Monteur, Scénariste, Compositeur de la musique originale, Adaptateur, Auteur du commentaire, Dialoguiste, Interprète


imprimer
Naissance
03 octobre 1901 à Bayeux, Calvados, France
Décès
25 novembre 1959 à Paris, France
>> Rechercher "Jean Grémillon" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Jean Grémillon étudie la musique à la Schola Cantorum. Il joue du violon dans la fosse d'orchestre d'un cinéma de boulevard et fait la connaissance du projectionniste de la salle, Georges Périnal. Les deux hommes s'associent et réalisent un documentaire sur Chartres en 1923. Suivent jusqu'en 1926 plus de vingt courts-métrages documentaires.

Carrière au cinéma

En 1927, Jean Grémillon réalise son premier long métrage, Maldone (1927), avec Charles Dullin. L'année suivante, Jacques Feyder lui confie le tournage d'un de ses scénarios, Gardien de phare et, d'un drame emprunté au répertoire du Grand-Guignol, le cinéaste tire une véritable tragédie. En 1930, il rencontre le chef opérateur Louis Page qui l'accompagne tout au long de sa carrière. L'arrivée du parlant correspond pour Jean Grémillon à une traversée du désert. La petite Lise (1930), essai prématuré de réalisme poétique, est un échec. Le cinéaste s'expatrie pour pouvoir travailler. On le retrouve en Espagne en 1935 au côté de Luis Buñuel puis à Berlin, en 1937, où il tourne son premier vrai succès, Gueule d'amour. Il travaille en étroite collaboration avec Jacques Prévert pour l'écriture de Remorques, commencé en 1939 et achevé en 1941. Il humanise Jean Gabin dans le rôle d'un marin fidèle à sa femme (Madeleine Renaud), attiré par une jeune rescapée des flots (Michèle Morgan). La mer est un personnage à part entière, comme souvent dans les films de Grémillon. Il retrouve Jacques Prévert en 1942 pour Lumières d'été. Homme de gauche, il réalise avec Le ciel est à vous (1943) une parabole sur le Front populaire. En 1948, Jean Anouilh, malade, fait appel à lui pour le remplacer sur le tournage de Pattes blanches.
Grand portraitiste de la femme moderne, à travers les personnages interprétés par Madeleine Renaud, son actrice fétiche (Remorques, Lumière d'été, Le ciel est à vous), il se livre à une entreprise de déconstruction de l'image de la femme fatale ou victime véhiculée par le cinéma dominant. Son dernier film, L'amour d'une femme (1953), est d'un féminisme d'avant-garde.

Autres activités

Jean Grémillon compose la musique de certains de ses films, notamment celle du Six juin à l'aube (1944).
Il est élu président de la Cinémathèque française en 1944. A la Libération, il devient le président du Syndicat des techniciens.
De projets inachevés en échecs, il est obligé de créer sa propre société de production, les films du dauphin, pour pouvoir réaliser ses trois derniers documentaires La maison aux images (1955); Haute lisse (1956) et André Masson et les quatre éléments (1957).

Ouvrages

  • Jean Grémillon / Henri Agel, Paris : P. Lherminier, 1984, collection : Cinéma Classique : Les Cinéastes.
  • Jean Grémillon : le cinéma est à vous / Geneviève Sellier ; [préf. de Michel Marie], Paris : Méridiens Klincksieck, 1989.

Périodiques

  • Bianco e Nero, vol. 47, n° 4, octobre/décembre 1986 (en italien)
  • Cinéma, n° 275, novembre 1981
  • Cinéma, n° 276, décembre 1981
  • Cinémathèque, n° 4, automne 1993.
  • Cinématographe, n° 40, juillet/ocobre 1978
  • Cinématographe, n° 41, novembre 1978
  • Film Dope, n° 21, octobre 1980 (en anglais)
  • Image et Son, n° 243, novembre 1970
  • Positif, n° 359, janvier 1991
  • Positif, n° 384, février 1993

Courts métrages

en tant que : Réalisateur

1923Revêtement des routes (Le) Jean Grémillon
1924Bière (La) Jean Grémillon
1924Du fil à l'aiguille Jean Grémillon
1924Etirage des ampoules électriques (L') Jean Grémillon
1924Fabrication du fil (La) Jean Grémillon
1924Parfums (Les) Jean Grémillon
1924Roulement à bille (Le) Jean Grémillon
1925Auvergne (L') Jean Grémillon
1925Education professionnelle des conducteurs de tramway (L') Jean Grémillon
1925Eléctrification de la ligne Paris-Vierzon (L') Jean Grémillon
1925Naissance des cigognes (La) Jean Grémillon
1926Photogénie mécanique (La) Jean Grémillon
1927Gratuités Jean Grémillon
1944 Six juin à l'aube (Le) Jean Grémillon
1949 Charmes de l'existence (Les) Pierre Kast, Jean Grémillon
1952Encyclopédie filmée - Lettre A (première partie) Lucien Gasnier-Raymond, Marcello Pagliero, Nicole Védrès, [etc.]
1952 Encyclopédie filmée - Lettre A (première partie) : Alchimie Jean Grémillon
1955Maison aux images (La) Jean Grémillon
1956Haute lisse Jean Grémillon
1957 André Masson et les quatre éléments Jean Grémillon

en tant que : Scénariste

1944 Six juin à l'aube (Le) Jean Grémillon
1952 Encyclopédie filmée - Lettre A (première partie) : Alchimie Jean Grémillon

en tant que : Auteur du commentaire

1944 Six juin à l'aube (Le) Jean Grémillon
1949 Charmes de l'existence (Les) Pierre Kast, Jean Grémillon
1951 Désastres de la guerre (Les) Pierre Kast
1955Maison aux images (La) Jean Grémillon
1956Haute lisse Jean Grémillon
1957 André Masson et les quatre éléments Jean Grémillon

en tant que : Compositeur de la musique originale

1944 Six juin à l'aube (Le) Jean Grémillon
1951 Désastres de la guerre (Les) Pierre Kast
1955Maison aux images (La) Jean Grémillon
1956Haute lisse Jean Grémillon
1957 André Masson et les quatre éléments Jean Grémillon

en tant que : Monteur

1923Revêtement des routes (Le) Jean Grémillon
1924Bière (La) Jean Grémillon
1924Du fil à l'aiguille Jean Grémillon
1924Etirage des ampoules électriques (L') Jean Grémillon
1924Fabrication du fil (La) Jean Grémillon
1924Parfums (Les) Jean Grémillon
1924Roulement à bille (Le) Jean Grémillon
1925Auvergne (L') Jean Grémillon
1925Education professionnelle des conducteurs de tramway (L') Jean Grémillon
1925Eléctrification de la ligne Paris-Vierzon (L') Jean Grémillon
1925Naissance des cigognes (La) Jean Grémillon
1926Photogénie mécanique (La) Jean Grémillon
1927Gratuités Jean Grémillon

en tant que : Interprète

1949 Charmes de l'existence (Les) Pierre Kast, Jean Grémillon
1951 Désastres de la guerre (Les) Pierre Kast

Longs métrages

en tant que : Réalisateur

1923Chartres Jean Grémillon
1924Fabrication du ciment artificiel (La) Jean Grémillon
1925Aciéries de la Marine et d'Homecourt (Les) Jean Grémillon
1926Croisière de l'Atalante (La) Jean Grémillon
1926Un tour au large Jean Grémillon
1926Vie des travailleurs italiens en France (La) Jean Grémillon
1927 Maldone Jean Grémillon
1928Bobs Jean Grémillon
1929 Gardiens de phare Jean Grémillon
1930 Petite Lise (La) Jean Grémillon
1931 Dainah la métisse Jean Grémillon
1931 Pour un sou d'amour Jean Grémillon
1932Petit babouin (Le) Jean Grémillon
1933Gonzague ou l'accordeur Jean Grémillon
1934Dolorosa (La) Jean Grémillon
1935 Centinela alerta
[Sentinelle, alerte !]
Jean Grémillon, Luis Buñuel
1935 Valse royale Jean Grémillon
1936 Pattes de mouches (Les) Jean Grémillon
1937 Etrange Monsieur Victor (L') Jean Grémillon
1937 Gueule d'amour Jean Grémillon
1939 Remorques Jean Grémillon
1942 Lumière d'été Jean Grémillon
1943 Ciel est à vous (Le) Jean Grémillon
1947Printemps de la liberté (Le) Jean Grémillon
1948 Pattes blanches Jean Grémillon
1950 Etrange Madame X (L') Jean Grémillon
1952Astrologie ou le miroir de la vie Jean Grémillon
1952Caf'conc' Jean Grémillon
1953 Amour d'une femme (L') Jean Grémillon
1954Au coeur de l'Ile de France Jean Grémillon

en tant que : Scénariste

1926Un tour au large Jean Grémillon
1933Gonzague ou l'accordeur Jean Grémillon
1936 Pattes de mouches (Les) Jean Grémillon
1947Printemps de la liberté (Le) Jean Grémillon
1953 Amour d'une femme (L') Jean Grémillon

en tant que : Adaptateur

1933Gonzague ou l'accordeur Jean Grémillon
1953 Amour d'une femme (L') Jean Grémillon

en tant que : Dialoguiste

1933Gonzague ou l'accordeur Jean Grémillon
1947Printemps de la liberté (Le) Jean Grémillon

en tant que : Compositeur de la musique originale

1932Petit babouin (Le) Jean Grémillon
1932 Quatorze juillet René Clair
1947Printemps de la liberté (Le) Jean Grémillon
1952Astrologie ou le miroir de la vie Jean Grémillon
1954Au coeur de l'Ile de France Jean Grémillon

en tant que : Monteur

1923Chartres Jean Grémillon
1924Fabrication du ciment artificiel (La) Jean Grémillon
1925Aciéries de la Marine et d'Homecourt (Les) Jean Grémillon
1926Croisière de l'Atalante (La) Jean Grémillon
1926Un tour au large Jean Grémillon
1926Vie des travailleurs italiens en France (La) Jean Grémillon
1928Bobs Jean Grémillon
1929 Gardiens de phare Jean Grémillon
1932Petit babouin (Le) Jean Grémillon