Vincent Elbaz
Interprète, Producteur associé

Naissance
03 février 1971

Formation

Vincent Elbaz suit trois ans de formation au cours Florent et monte une troupe de théâtre. Il a connu une période d'apprentissage au théâtre dans différentes pièces : L'ouest le vrai (Sam Shepard, 1990-1992), La plaisante aventure (Carlo Goldoni, 1992) et Le bouc (Fassbinder, 1993).

Carrière au cinéma

Découvert dans Le péril jeune (Cédric Klapisch, 1993) où il incarne Alain, l'un des jeunes de la "bande", Vincent Elbaz fait de brèves apparitions dans Le plus bel âge (Didier Haudepin, 1994) ou dans Enfants de salaud (Tonie Marshall, 1995). Ce dernier film lui permet d'entamer une réelle carrière d'acteur. Il se "cantonne" d'abord à des rôles légers et comiques comme dans Les randonneurs (Philippe Harel, 1996), La vérité si je mens ! de Thomas Gilou (1996) ou Quasimodo d'el paris (Patrick Timsit, 1998).
L'acteur change de registre en incarnant des personnages plus sombres dans Petits désordres amoureux (Olivier Péray, 1997) ou Un pur moment de rock and roll (Manuel Boursinhac, 1998), dans lequel il incarne un toxicomane.
Cédric Klapish offre à Vincent Elbaz un premier rôle dans le polar Ni pour ni contre (bien au contraire) (2001), le physique imposant de l'acteur lui permet de camper Jean, grande gueule et bandit séduisant. A nouveau gangster, mais dans le Paris de l'après-guerre, Elbaz est à l'affiche de Rue des plaisirs de Patrice Leconte (2001). Dans la comédie Ma vie en l'air (premier film de Rémi Bezançon, 2004), il incarne un trentenaire incapable de faire de vrais choix de vie mais qui finira tout de même par se dépasser pour gagner l'amour. On retrouve l'acteur dans le rôle étrange du prince Galitch dans Le Parfum de la dame en noir de Bruno Podalydès (2004).
Vincent Elbaz tient le premier rôle de J'aurais voulu être un danseur (Alain Berliner, 2005) : il est François Maréchal, un homme qui est irrésistiblement attiré par la danse de claquettes, tout comme l'était son père... Le film n'emballe pas la critique mais le comédien obtient désormais des premiers rôles conséquents.
Les réalisateurs continuent de voir en Vincent Elbaz le bandit idéal : Ariel Zeitoun lui confie le rôle du séduisant braqueur Simon dans Le dernier gang (2006), Emma Luchini celui de la petite frappe Ivan dans Sweet Valentine (2008). Son rôle dans Comme les cinq doigts de la main (Alexandre Arcady, 2009) est encore celui d'un personnage marginal, il incarne David Hayoun, l'un des cinq membres d'une fratrie, le "gros dur", le frère "qui a mal tourné". Dans L'Assaut de Julien Leclercq (2010), il est Thierry, un soldat du GIGN en première ligne lors de la prise d'otages des passagers de l'Airbus A300 en 1994. Parallèlement à ses rôles durs et physiques, l'acteur s'illustre dans des comédies où il campe des figures paternelles émouvantes comme dans Tel père, telle fille (Olivier de Plas, 2006) et dans Tellement proches (Eric Toledano, Olivier Nakache , 2008).

Autres activités

Vincent Elbaz joue également au théâtre. En 2002 et 2007 il est dirigé par John Malkovich.

Prix

Périodiques

Liens Internet

Courts métrages

en tant que : Interprète

1997Just do it Denis Thybaud, Frédéric Cheze
1999J'peux pas dormir Guillaume Canet

Longs métrages

en tant que : Producteur associé

2008 Sweet Valentine Emma Luchini

en tant que : Interprète

1993 Péril jeune (Le) Cédric Klapisch
1994 Plus bel âge (Le) Didier Haudepin
1995 Enfants de salaud Tonie Marshall
1996 Randonneurs (Les) Philippe Harel
1996 Vérité si je mens ! (La) Thomas Gilou
1997 Grève party Fabien Onteniente
1997 Petits désordres amoureux Olivier Péray
1998 Peut-être Cédric Klapisch
1998 Quasimodo d'el Paris Patrick Timsit
1998 Sourire du clown (Le) Eric Besnard
1998 Un pur moment de rock'n'roll Manuel Boursinhac
1999 Nag la bombe Jean-Louis Milesi
1999 Parenthèse enchantée (La) Michel Spinosa
2000 Absolument fabuleux Gabriel Aghion
2001 Embrassez qui vous voudrez Michel Blanc
2001 Ni pour, ni contre (bien au contraire) Cédric Klapisch
2001 Rue des plaisirs Patrice Leconte
2002 Un monde presque paisible Michel Deville
2004 Dans tes rêves Denis Thybaud
2004 Ma vie en l'air Rémi Bezançon
2004 Parfum de la dame en noir (Le) Bruno Podalydès
2005 J'aurais voulu être un danseur Alain Berliner
2006 Dernier gang (Le) Ariel Zeïtoun
2006 Tel père, telle fille Olivier de Plas
2007 Bancs publics (Versailles rive droite) Bruno Podalydès
2007 Randonneurs à Saint-Tropez (Les) Philippe Harel
2008 Sweet Valentine Emma Luchini
2008 Tellement proches Eric Toledano, Olivier Nakache
2009 Comme les cinq doigts de la main Alexandre Arcady
2010 Assaut (L') Julien Leclercq
2010 Vérité si je mens ! 3 (La) Thomas Gilou
2013 Hundred-Foot Journey (The)
Les Recettes du bonheur
Lasse Hallström
2015 Amis publics Edouard Pluvieux
2015 Il a déjà tes yeux Lucien Jean-Baptiste
2015 Je compte sur vous Pascal Elbé
2015 Primaire Hélène Angel
2016 Daddy Cool Maxime Govare
2016 En liberté ! Pierre Salvadori
2016 Tout là-haut Serge Hazanavicius
2017 Je ne suis pas un homme facile Eléonore Pourriat
2017 Jeu (Le) Fred Cavayé, Charles Zemer