Juliette Greco
Interprète

Naissance
07 février 1927 à Montpellier (Herault, France)
Liens familiaux
Juiette Greco épouse successivement les comédiens Philippe Lemaire et Michel Piccoli, puis le pianiste Gérard Jouannest.

Formation

A l'âge de quinze ans, tandis que sa famille est déportée, Juliette Gréco est placée dans un couvent puis se retrouve dans la prison de Fresnes. En 1944, elle fait la manche au Café de Flore, à Paris. Au Tabou, une petite cave de Saint-Germain-des-Prés ouverte toute la nuit, elle se lie avec Roger Vadim et Cazalis. Au théâtre, elle apparaît dans Le Soulier de satin de Paul Claudel. En 1945, elle se fait remarquer en mère de famille dans Victor ou les Enfants du pouvoir, une pièce de Roger Vitrac mise en scène par Michel de Ré. Puis en 1948 et 1949, Alexandre Astruc lui offre un rôle dans deux courts-métrages tournés en 16 mm : Aller retour et Ulysse et les Mauvaises Rencontres. Elle joue au côté de Jean Cocteau, de Jean Genet, de Marc Doelnitz et de Sylvia Bataille.

Carrière au cinéma

" Muse de Saint-Germain-des-Prés ", Juliette Gréco est vite recherchée par les cinéastes. En 1949, elle tourne dans deux longs métrages : Orphée de Jean Cocteau et Au royaume des cieux de Julien Duvivier. Dans Sans laisser d'adresse (1950) de Jean-Paul Le Chanois, avec Michel Piccoli, elle joue son propre rôle : c'est un des rares films qui recourt à sa double vocation de chanteuse et d'actrice. En 1953, alors qu'elle triomphe comme chanteuse, Jean-Pierre Melville lui offre son premier rôle important dans Quand tu liras cette lettre auprès de Philippe Lemaire. Dès lors, les propositions affluent, et Juliette Gréco enchaîne les films : Elena et les hommes (1955) de Jean Renoir, La Châtelaine du Liban (1956) de Richard Pottier, Bonjour tristesse (1957) d'Otto Preminger, C'est arrivé à 36 chandelles (id.) d'Henri Diamant-Berger.Séduit, le producteur Darryl Zanuck lui offre la même année un petit rôle dans Le soleil se lève aussi d'Henry King, adaptation du roman d'Ernest Hemingway. Sur le tournage qui se déroule à Mexico, Gréco côtoie les plus grandes stars américaines : Tyrone Power, Errol Flynn, Ava Gardner et Mel Ferrer. Elle obtient le premier rôle de La Rivière des alligators (1957) de Vincent Sherman. Puis l'année suivante, Zanuck lui consacre une superproduction, Les Racines du ciel, inspiré du roman de Romain Gary et réalisé par John Huston. L'aventure hollywoodienne se poursuit sous la direction de Richard Fleischer : Drame dans un miroir (1959) avec Orson Welles et Le Grand Risque (1960) avec Stephen Boyd. Puis Juliette Gréco revient en France, et à la chanson. De 1962 à 1982, elle ne tourne que cinq films. En 1964, elle joue Dinah pour La Case de l'oncle Tom, une coproduction germano-italo-yougoslave dirigée par Geza Radvanyi. En 1966, elle apparaît dans La Nuit des généraux d'Anatole Litvak. Puis en 1974, elle consent par amitié pour le réalisateur Maurice Dugowson à jouer dans Lily aime-moi et y découvre toute une nouvelle génération de comédiens tels que Miou-Miou, Patrick Dewaere ou Rufus.

Autres activités

Chanteuse avant tout, Juliette Gréco interprète, sur les scènes les plus prestigieuses de France mais aussi à l'étranger, des chansons écrites pour elle par Jacques Prévert, Jean-Paul Sartre, Serge Gainsbourg, Raymond Queneau, Joseph Kosma ou Léo Ferré. Parmi les plus célèbres, nous pouvons citer la Rue des Blancs-Manteaux, Si tu t'imagines, Je hais les dimanches, Déshabillez-moi.
Au théâtre, Juliette Gréco joue Anastasia (1955) et Bonheur, impair et passe (1964).
En 1964, elle est la vedette du feuilleton télévisé Belphégor.
En 1982, elle publie ses Mémoires, Jujube.

Ouvrages

Périodiques

Liens Internet

Courts métrages

en tant que : Auteur des chansons originales

1947 Désordre Jacques Baratier

en tant que : Interprète des chansons originales

1947 Désordre Jacques Baratier

en tant que : Interprète

1946Saint-Germain-des-Prés Jean Suyeux, Freddy Baume
1947 Désordre Jacques Baratier
1948Aller et retour Alexandre Astruc
1949 Ulysse ou les mauvaises rencontres Alexandre Astruc
1952 Saint-Tropez, devoir de vacances Paul Paviot
1957Trois petits tours Steve Previn

Longs métrages

en tant que : Auteur des chansons originales

1966 Désordre a vingt ans (Le) Jacques Baratier

en tant que : Interprète

1947 Frères Bouquinquant (Les) Louis Daquin
1949 Au royaume des cieux Julien Duvivier
1949 Orphée Jean Cocteau
1950 Sans laisser d'adresse Jean-Paul Le Chanois
1951 Green Glove (The)
Le Gantelet vert
Rudolph Maté
1952 Route du bonheur (La) Maurice Labro, Giorgio Simonelli
1953 Boum sur Paris Maurice de Canonge
1953 Quand tu liras cette lettre Jean-Pierre Melville
1953Sombrero Norman Foster
1955 Elena et les hommes Jean Renoir
1956 Châtelaine du Liban (La) Richard Pottier
1956 Homme et l'enfant (L') Raoul André
1957 Bonjour Tristesse Otto Preminger
1957 C'est arrivé à 36 Chandelles Henri Diamant-Berger
1957Naked Earth
La Rivière des alligators
Vincent Sherman
1957 Sun Also Rises (The)
Le Soleil se lève aussi
Henry King
1958 Roots of Heaven (The)
Les Racines du ciel
John Huston
1958Whirlpool Lewis Allen
1959 Crack in the Mirror
Drame dans un miroir
Richard Fleischer
1960 Big Gamble (The)
Le Grand risque
Richard Fleischer
1961 Maléfices Henri Decoin
1962 Canzoni nel mondo
Sexy de nuit
Vittorio Sala
1963 Amour à la mer (L') Guy Gilles
1964Onkel Toms Hütte
La Case de l'oncle Tom
Géza Radványi
1966 Désordre a vingt ans (Le) Jacques Baratier
1966 Nuit des généraux (La) Anatole Litvak
1973 Far-West (Le) Jacques Brel
1974 Lily, aime-moi Maurice Dugowson
1974 Tid til at leve
[Le Temps de vivre]
Annett Wolf
1996Jedermanns Fest Fritz Lehner
1999 Paris à tout prix Yves Jeuland, Pascale Sauvage
2000 Belphégor, le fantôme du Louvre Jean-Paul Salomé
2012 Regard de Georges Brassens (Le) Sandrine Dumarais