Lino Ventura
Interprète

Naissance
14 juillet 1919 à Parme, Italie
Etat civil
Angelo Borrini
Décès
22 octobre 1987 à Saint-Cloud, Hauts-de-Seine (France)

Formation

Installé en France dès 1927, Lino Ventura quitte très tôt l'école et exerce une multitude de petits métiers tels que groom, mécanicien, représentant de commerce ou employé de bureau. Par la suite devenu catcheur, il remporte le Championnat d'Europe de lutte en 1950. Mais un accident l'oblige à abandonner cette carrière et à se reconvertir en organisateur de matchs à la salle Wagram. En 1953, sa stature physique lui vaut de se voir proposer par Jacques Becker le rôle d'un chef de gang face à Jean Gabin dans Touchez pas au Grisbi.

Carrière au cinéma

Acteur tardif, Lino Ventura joue à chaque rôle sa propre vie : toujours fidèle à sa personnalité profonde qui, sous une apparence rude, cache une sensibilité aigue. Sa silhouette évoque à elle seule quelques grands classiques du cinéma français tels que Un taxi pour Tobrouk (Denys de La Patellière, 1960), Les grandes gueules (Robert Enrico, 1965) ou L'armée des ombres (Jean-Pierre Melville, 1969). Sa prestation pour Le gorille vous salue bien (Bernard Borderie, 1957) inaugure la vogue des agents secrets à la mode française et l'élève au rang de vedette. Sept ans plus tard, Classe tous risques (Claude Sautet, 1959) révèle l'envers du décor : le truand traqué par la justice pour qui Ventura compose soudain un personnage tragique. Etonnant dans L'opéra de quat'sous (W. Staudte, 1962), adapté de Berthold Brecht, il est irrésistible dans Les tontons flingueurs (Georges Lautner, 1963), film de gangsters parodique aux savoureux dialogues signés Michel Audiard. Dans le registre comique, Ventura affectionne surtout les histoires d'amitiés viriles. Parmi les meilleures, on relève Cent mille dollars au soleil (Henri Verneuil, id.) avec Jean-Paul Belmondo ou L'aventure c'est l'aventure (Claude Lelouch, 1971) avec Jacques Brel, Charles Gérard et Aldo Maccione. José Giovanni écrit pour lui des rôles noirs que son jeu sobre souligne: Les aventuriers (Robert Enrico, 1966), Le deuxième souffle (Jean-Pierre Melville, id.) puis Le rapace (José Giovanni, 1967) et Dernier domicile connu (id.). La gifle (Claude Pinoteau, id.) enrichit encore son répertoire en le plaçant face à Isabelle Adjani dans les rapports père-fille. Il est aussi présent dans le cinéma d'auteur avec Cadavres exquis (Francesco Rosi, 1975). Victime d'Ingrid Thulin qui l'emprisonne par amour (La cage, Pierre Granier-Deferre, 1974) ou d'une machination qui le dépasse (Un papillon sur l'épaule, Jacques Deray, 1977) , Ventura explore les limites des possibilités humaines. Si les figures héroïques le tentent toujours, il sait les faire exister par ce mélange de force et de vulnérabilité qui constitue désormais sa signature. Ainsi est-il Jean Valjean (Les misérables, Robert Hossein, 1981) ou le général della Chiesa éliminé par la Mafia (Cent jours à Palerme, Giuseppe Ferrara, 1983) : des hommes qui luttent jusqu'au bout de leurs forces. Bastien de La septième cible pour Claude Pinoteau en 1984, Lino Ventura apparaît une dernière fois à l'écran dans La rumba (Roger Hanin, 1986). Il meurt d'une crise cardiaque l'année suivante.

Autres activités

En 1966, Lino Ventura fonde l'association Perce-Neige pour les handicapés mentaux, qu'il dirige avec son épouse.

Prix

Ouvrages

Périodiques

Longs métrages

en tant que : Interprète

1953 Touchez pas au grisbi Jacques Becker
1954 Razzia sur la chnouf Henri Decoin
1956 Action immédiate Maurice Labro
1956 Crime et châtiment Georges Lampin
1956 Feu aux poudres (Le) Henri Decoin
1956 Loi des rues (La) Ralph Habib
1957 Ascenseur pour l'échafaud Louis Malle
1957 Ces dames préfèrent le mambo Bernard Borderie
1957 Etrange Monsieur Steve (L') Raymond Bailly
1957 Gorille vous salue bien (Le) Bernard Borderie
1957 Maigret tend un piège Jean Delannoy
1957 Montparnasse 19 = Les Amants de Montparnasse Jacques Becker
1957 Rouge est mis (Le) Gilles Grangier
1957 Trois jours à vivre Gilles Grangier
1958 Douze heures d'horloge Géza Radványi
1958 Fauve est lâché (Le) Maurice Labro
1958 Marie-Octobre Julien Duvivier
1958 Sursis pour un vivant Victor Merenda
1959 125, rue Montmartre Gilles Grangier
1959 Chemin des écoliers (Le) Michel Boisrond
1959 Classe tous risques Claude Sautet
1959 Herrin der Welt
Les Mystères d'Angkor
William Dieterle
1959 Un témoin dans la ville Edouard Molinaro
1960Ragazza in vetrina (La)
Fille dans la vitrine
Luciano Emmer
1960 Un taxi pour Tobrouk Denys de La Patellière
1961 Bateau d'Emile (Le) Denys de La Patellière
1961Giudizio universale (Il)
Le Jugement dernier
Vittorio De Sica
1961 Lions sont lâchés (Les) Henri Verneuil
1961 Petits matins = Mademoiselle stop (Les) Jacqueline Audry
1961Re di poggioreale (Il)
[Le Roi des truands]
Duilio Coletti
1962Carmen di Trastevere
Carmen 63
Carmine Gallone
1962 Diable et les dix commandements (Le) Julien Duvivier
1962Dreigroschenoper (Die)
L'Opéra de quat'sous
Wolfgang Staudte
1963 Cent mille dollars au soleil Henri Verneuil
1963Llanto por un bandido
[Les Bandits] = [La Charge des rebelles]
Carlos Saura
1963 Tontons flingueurs (Les) Georges Lautner
1964 Arme à gauche (L') Claude Sautet
1964 Barbouzes (Les) Georges Lautner
1964 Monocle rit jaune (Le) Georges Lautner
1965 Grandes gueules (Les) Robert Enrico
1965 Métamorphose des cloportes (La) Pierre Granier-Deferre
1965 Ne nous fâchons pas Georges Lautner
1966 Avec la peau des autres Jacques Deray
1966 Aventuriers (Les) Robert Enrico
1966 Deuxième souffle (Le) Jean-Pierre Melville
1967 Rapace (Le) José Giovanni
1969 Armée des ombres (L') Jean-Pierre Melville
1969 Clan des Siciliens (Le) Henri Verneuil
1969 Dernier domicile connu José Giovanni
1970 Boulevard du Rhum Robert Enrico
1970 Fantasia chez les ploucs Gérard Pirès
1971 Aventure, c'est l'aventure (L') Claude Lelouch
1972 Joe Valachi, i segreti di Cosa Nostra
Cosa Nostra
Terence Young
1972 Raison du plus fou (La) François Reichenbach
1972 Silencieux (Le) Claude Pinoteau
1973 Bonne année (La) Claude Lelouch
1973 Emmerdeur (L') Edouard Molinaro
1973 Far-West (Le) Jacques Brel
1973 Uomini duri
Les Durs
Duccio Tessari
1974 Cage (La) Pierre Granier-Deferre
1974 Gifle (La) Claude Pinoteau
1975 Adieu poulet Pierre Granier-Deferre
1975Cadaveri eccellenti
Cadavres exquis
Francesco Rosi
1977 Medusa Touch (The)
La Grande menace
Jack Gold
1977 Un papillon sur l'épaule Jacques Deray
1978 Homme en colère (L') Claude Pinoteau
1980Séducteurs : La méthode française (Les) Edouard Molinaro
1981 Espion, lève-toi Yves Boisset
1981 Garde à vue Claude Miller
1981 Misérables (Les) Robert Hossein
1982 Ruffian (Le) José Giovanni
1984Cento giorni a Palermo
Cent jours à Palerme
Giuseppe Ferrara
1984 Septième cible (La) Claude Pinoteau
1986 Rumba (La) Roger Hanin