Jean-Marc Barr
Interprète, Réalisateur, Scénariste, Producteur, Photographe de plateau, Dialoguiste, Directeur de la photographie, Producteur délégué, Coproducteur, Monteur

Naissance
27 septembre 1960 à Bitburg (Allemagne)

Formation

De père Américain, Jean-Marc Barr grandit aux États-Unis. À 20 ans il part pour l'Europe, étudie un temps la philosophie à Paris, puis se rend à Londres où il étudie le théâtre classique à la Guildhall School of Music and Drama.

Carrière au cinéma

La carrière cinématographique de Jean-Marc Barr débute timidement. Il apparaît au générique de The Frog prince (Brian Gilbert, 1984). Il obtient un rôle l'année suivante dans King David (Bruce Beresford) et John Boorman lui offre son premier véritable rôle dans Hope and Glory en 1987.
Mais c'est Luc Besson qui va consacrer Jean-Marc Barr en lui confiant le rôle désormais culte de Jacques Mayol dans Le Grand bleu (1987). Le film propulse le jeune acteur et il devient l'idole de toute une génération. Afin de gérer ce succès, il se retire à Londres où il monte sur les planches de théâtre. On le revoir sur les écrans dans Le Brasier (Eric Barbier, 1989) dans lequel il incarne un jeune mineur de fond.
Puis il rencontre Lars Von Trier qui lui offre le rôle principal de Europa (1991). Leur collaboration se poursuit en 1995 : Jean-Marc Barr tient un rôle secondaire dans Breaking the waves. Entre temps, l'acteur cherche à se défaire de son image de jeune héros gentillet. Il s'oriente vers des personnages mûrs et évite les productions commerciales. Il choisit de jeunes et nouveaux réalisateurs.
Dans Le Fils préféré, premier film de Nicole Garcia (1993), Jean-Marc Barr donne la réplique à Gérard Lanvin et Bernard Giraudeau, trois frères confrontés au passé familial, aux secrets et aux rancoeurs. Volontiers provocant, l'acteur s'affiche dans J'aimerais pas crever un dimanche (Didier Le Pêcheur, 1998), un film sulfureux et très controversé, où un employé à la morgue, écorché par la vie, ressuscite une jeune toxicomane en la violant puis en instaurant une relation plus que malsaine entre eux.
La même année Jean-Marc Barr s'essaye à la réalisation, il signe The Lovers, selon les règles esthétiques du Dogme 95 initié par Lars Von Trier : caméra à l'épaule, lumière naturelle utilisée, pas de maquillage, etc. En 1999, il joue à nouveau pour Lars Von Trier dans la très "dogma" comédie musicale Dancer in the dark. Puis il reprend sa casquette de nouveau réalisateur pour tourner Two much flesh (1999) où il partage l'affiche avec Rosanna Arquette ; il y dresse le portrait d'une communauté puritaine du Middle West, en zoomant sur l'histoire d'un couple et leur absence de vie sexuelle.
Jean-Marc Barr est ensuite tête d'affiche du polar très rock La Sirène rouge (Olivier Mégaton, 2001), adapté du roman de Maurice G. Dantec. Puis l'acteur apparaît dans tous les films de Lars Von Trier, pour de tous petits rôles. En 2005 il tourne avec Pascal Arnold Chacun sa nuit, un étrange drame qui mêle enquête policière autour du meurtre d'un jeune homme de 20 ans, et fresque d'une jeunesse sans repères, prête à toutes les expériences.
Nouveau tandem avec Pascal Arnold en 2009 : American translation qui se veut une réflexion autour "d'Eros et Thanatos" ; le film se penche sur un jeune couple amoureux fous, où l'homme est un tueur, et la femme sa complice silencieuse. Entre temps Jean-Marc Barr était entre autres à l'affiche de Non ma fille tu n'iras pas danser (Christophe Honoré, 2008).

Autres activités

Jean-Marc Barr pratique la photographie, et a exposé en 2010.

Périodiques

  • Empire, n° 81, mars 1996. Christine Haas, "Where are they now ? Jean-Marc Barr aquatic gallic thespian"
  • Film Français (Le), n° 2726, 26 juin 1998.Sylvie Dufaur, "Ils se mettent à table : Jean-Marc Barr"
  • Film International, vol. 5, n° 29, 2007. Gary M. Kramer, "Jean-Marc Barr and impossible love : Love, sex and spirituality in the Free Trilogy"
  • Film Ireland, n° 79, février-mars 2001. Ruth Barton, "The existential optimist"
  • Film West, n° 29, juillet 1997. Derek O'Connor, "Jean Marc Barr : From Von Trier... to here"
  • Iskusstvo Kino, n° 5, mai 2002. K. Razlogov, "Novaja tehnika - eto svoboda"
  • O'CONNOR, Derek: Jean Marc Barr: From Von Trier...to Here Film West, n° 29, 2 juillet 1997. Derek O'Connor, "Jean Marc Bar r: From Von Trier... to here"
  • Première, n° 213, décembre 1994. Christine Haas, "Le héros du mois : Jean-Marc Barr (Entretien)"
  • Première, n° 256, juillet 1998. Jean-Jacques Bernard, "10 ans après"
  • Revue du Cinéma (La) / Image et Son, n° 476, novembre 1991. Jeanne Hoffstetter, "Contre vents et marées : Entretien avec Jean-Marc Barr"
  • Séquences, n° 222, novembre-décembre 2002. Pierre Ranger, "Liberté à travers le doute : Entrevue avec Jean-Marc Barr"

Courts métrages

en tant que : Producteur

2009Fifty Cents Ali Barr

en tant que : Coproducteur

2011Life According to Penny Ali Barr

en tant que : Directeur artistique

2011Life According to Penny Ali Barr

en tant que : Coordinateur des effets sonores

2009Fifty Cents Ali Barr

en tant que : Interprète

1993 Au nom d'un chien Laurent Malet
2009 De plaisir Catherine Abecassis
2011Boulevard movie Lucia Sanchez

Longs métrages

en tant que : Réalisateur

1998 Lovers Jean-Marc Barr
1999 Too much flesh Jean-Marc Barr, Pascal Arnold
2000 Being light Jean-Marc Barr, Pascal Arnold
2005 Chacun sa nuit Pascal Arnold, Jean-Marc Barr
2009 American translation Jean-Marc Barr, Pascal Arnold
2010 Chroniques sexuelles d'une famille d'aujourd'hui Jean-Marc Barr, Pascal Arnold

en tant que : Scénariste

1998 Lovers Jean-Marc Barr
1999 Too much flesh Jean-Marc Barr, Pascal Arnold
2000 Being light Jean-Marc Barr, Pascal Arnold

en tant que : Dialoguiste

1999 Too much flesh Jean-Marc Barr, Pascal Arnold

en tant que : Producteur

1998 Lovers Jean-Marc Barr
2000 Being light Jean-Marc Barr, Pascal Arnold
2010 Chroniques sexuelles d'une famille d'aujourd'hui Jean-Marc Barr, Pascal Arnold

en tant que : Coproducteur

1999 Too much flesh Jean-Marc Barr, Pascal Arnold

en tant que : Producteur délégué

2005 Chacun sa nuit Pascal Arnold, Jean-Marc Barr

en tant que : Directeur de la photographie

2001 Searching for Debra Winger Rosanna Arquette
2005 Chacun sa nuit Pascal Arnold, Jean-Marc Barr
2009 American translation Jean-Marc Barr, Pascal Arnold
2010 Chroniques sexuelles d'une famille d'aujourd'hui Jean-Marc Barr, Pascal Arnold

en tant que : Directeur artistique

2006Chacun son cinéma : Occupations Lars von Trier

en tant que : Monteur

2009 American translation Jean-Marc Barr, Pascal Arnold

en tant que : Photographe de plateau

1998 Lovers Jean-Marc Barr

en tant que : Interprète

1984Frog Prince (The) Brian Gilbert
1985King David
Le Roi David
Bruce Beresford
1987 Grand bleu (Le) Luc Besson
1987 Hope and Glory
Hope and Glory - La guerre à sept ans
John Boorman
1989 Brasier (Le) Éric Barbier
1990Europa Lars von Trier
1991Peste (La) Luis Puenzo
1993 Fils préféré (Le) Nicole Garcia
1994 Faussaires (Les) Frédéric Blum
1994Iron Horsemen Gilles Charmant
1994 Mo' Yves-Noël François
1995 Breaking the Waves Lars von Trier
1995 Echappée belle (L') Etienne Dhaene
1996 Marciando nel buio
Mon capitaine
Massimo Spano
1996 Préférence Grégoire Delacourt
1996 Savior Predag Antonijevic
1996Scarlet Tunic (The) Stuart St. Paul
1997 Ca ne se refuse pas Eric Woreth
1997 Folle d'elle Jérôme Cornuau
1997Tranceformer : A portrait of Lars von Trier Stig Björkman, Fredrik von Krusenstjerna
1998 J'aimerais pas crever un dimanche Didier Le Pêcheur
1999 Dancer in the dark Lars von Trier
1999 Too much flesh Jean-Marc Barr, Pascal Arnold
2000 Being light Jean-Marc Barr, Pascal Arnold
2000Name of This Film Is Dogme 95 (The) Saul Metzstein
2001 Fils de Marie (Les) Carole Laure
2001 Sirène rouge (La) Olivier Mégaton
2002 Divorce (Le) James Ivory
2002 Dogville Lars von Trier
2002 Saltimbank Jean-Claude Biette
2003 Clefs de bagnole (Les) Laurent Baffie
2003 CQ2 - Seek You Too
Tout près du sol
Carole Laure
2004 Crustacés et coquillages Olivier Ducastel, Jacques Martineau
2004 Manderlay
Manderley
Lars von Trier
2004Tara Road Gillies MacKinnon
2006 Direktøren for det hele
Le Direktør
Lars von Trier
2006 Parc Arnaud des Pallières
2007 Baby blues Diane Bertrand
2007Frau des Anarchisten (Die) Marie Noëlle, Peter Sehr
2007 Maison Nucingen (La) Raoul Ruiz
2007T'as de beaux yeux, chéri André Schäfer
2008Cité (La) Kim Nguyen
2008 Fall Chodorkowski (Der)
Khodorkovski
Cyril Tuschi
2008 Non ma fille, tu n'iras pas danser Christophe Honoré
2009 American translation Jean-Marc Barr, Pascal Arnold
2010 Yeux de sa mère (Les) Thierry Klifa
2011Praktican vodic kroz Beograd sa pevanjem i plakanjem Bojan Vuletic
2012 Nymphomaniac - Part 1
Nymphomaniac - Volume 1
Lars von Trier
2012 Nymphomaniac - Part 2
Nymphomaniac - Volume 2
Lars von Trier
2012Vandal Hélier Cisterne
2013WAX - We are the X Lorenzo Corvino
2015 Bugday
La Particule humaine
Semih Kaplanoglu
2016 Dopo la guerra
Après la guerre
Annarita Zambrano
2017 Homme dauphin sur les traces de Jacques Mayol (L') Lefteris Charitos