Dominique Lavanant
Interprète

Naissance
24 mai 1944 à Morlaix (Finistère, France)

Formation

Après avoir passé une licence d'anglais, Dominique Lavanant prend des cours de théâtre avec Tania Balachova et Andreas Voutsinas. Elle est engagée en 1970 par la compagnie Renaud-Barrault et joue dans plusieurs pièces. Elle entame une carrière de one woman show au café-théâtre et se joint en 1976 à la troupe du Splendid pour Amour, coquillages et crustacés, spectacle à succès qui deviendra bientôt Les Bronzés à l'écran.

Carrière au cinéma

Second rôle incontournable des années 80-90, Dominique Lavanant est depuis devenue une des figures les plus populaires de la télévision française en jouant de la dichotomie entre son physique BCBG et sa formidable nature comique.
Après une première silhouette chez Jacques Tati (Parade, 1974), c'est avec le personnage improbable d'une prostituée bigoudène que Dominique Lavanant fait irruption dans le cinéma français dans Les Galettes de Pont-Aven (Joël Séria, 1975). Remarquée en professeure de maths du Diabolo menthe (1977) de Diane Kurys, elle s'impose auprès du grand public dans le rôle de Christiane, l'esthéticienne en quête d'amour des Bronzés et des Bronzés font du ski (Patrice Leconte, 1978 et 1979). Irrésistible dans la comédie (avec ou sans ses complices du Splendid), son physique de grande bringue distinguée et coincée lui permet d'exceller dans des rôles d'excentrique envahissante (L'Inspecteur la bavure, Claude Zidi, 1980), de parfumeuse nymphomane (La Boum, Claude Pinoteau, 1980), de bourgeoise ringarde (Les Hommes préfèrent les grosses, Jean-Marie Poiré, 1981), de fervente gaulliste de Papy fait de la résistance (Jean-Marie Poiré, 1983), de transsexuelle (La Smala, Jean-Loup Hubert, 1984) ou de nurse pète-sec (Trois hommes et un couffin, Coline Serreau, 1985).
Douée du sens de la caricature et du pittoresque, dans la tradition du café-théâtre, elle laisse toutefois percer une certaine fragilité chez les grands cinéastes qui font appel à elle, comme André Téchiné (Hôtel des Amériques, 1981 ; Rendez-vous, 1984) ou Claude Sautet (Quelques jours avec moi, 1988). Dans Mort un dimanche de pluie (1986) de Joël Santoni, elle campe même avec talent une garde d'enfant avide et tortionnaire.
Pourtant, malgré quelques premiers rôles (la libraire complexée de Pourquoi pas nous ?, 1981, de Michel Berny ; la romancière embringuée dans l'aventure du Léopard, 1985, de Jean-Claude Sussfeld), c'est bien à ses seconds rôles comiques que Dominique Lavanant doit surtout sa notoriété. Sa première incursion dans l'univers détonnant de Jean-Pierre Mocky lui vaut d'ailleurs en 1988 le César du meilleur second rôle féminin pour sa prestation dans Agent trouble. Leurs chemins se croiseront à nouveau sur Ville à vendre (1992), A votre bon cœur, mesdames (2012), Le Renard jaune (2013) et plusieurs téléfilms.
Alors que la télévision la mobilise beaucoup à partir des années 90, son activité au cinéma ralentit, ce qui ne l'empêche pas de participer au Monstre (1994) de Roberto Benigni, à Un crime au paradis (2001) de Jean Becker, à Agathe Cléry (2008) d'Etienne Chatiliez, à Paulette (2012) de Jérôme Enrico, ou de retrouver la bande du Splendid, dans le Grosse fatigue (1994) de Michel Blanc et surtout dans Les Bronzés 3, amis pour la vie (2006) de Patrice Leconte. Malgré le triomphe public du film, elle se déclarera publiquement très déçue de ces retrouvailles.

Autres activités

Dominique Lavanant est l'auteur de deux one woman shows.
Elle collabore à ses débuts avec la troupe du Splendid puis, dans les années 90, avec Pierre Palmade (Ma sœur est un chic type, 1993). Michel Blanc, Jérôme Savary, Stéphane Meldegg, Muriel Mayette et Jean-Luc Revol l'ont dirigée sur scène dans des pièces signées Françoise Sagan, Goldoni, Alan Ayckbourn ou Ernest Thompson.
On la voit aussi régulièrement dans des fictions pour la télévision, notamment deux séries très populaires dont elle tient le rôle principal : l'enquêtrice bretonne des dix épisodes d'Imogène (1989-1996) et la religieuse intrépide des vingt SoeurThérèse.com (2002-2011).

Prix

Ouvrages

Périodiques

Courts métrages

en tant que : Interprète

1976 Dégustation maison Sophie Tatischeff
1993 Voisine du dessus (La) André Grall

Longs métrages

en tant que : Interprète

1974 Coupe à dix francs (La) Philippe Condroyer
1974 Parade Jacques Tati
1975 Calmos Bertrand Blier
1975 Galettes de Pont-Aven (Les) Joël Séria
1975 Silence, on tourne Roger Coggio
1976 Marie-poupée Joël Séria
1977 Comme la lune Joël Séria
1977 Diabolo menthe Diane Kurys
1977 Un papillon sur l'épaule Jacques Deray
1977 Vous n'aurez pas l'Alsace et la Lorraine Coluche, Marc Monnet
1978A Little Romance
I love you, je t'aime
George Roy Hill
1978 Bronzés (Les) Patrice Leconte
1978 Cause toujours, tu m'intéresses ! Edouard Molinaro
1978 Vas-y maman Nicole de Buron
1979 Bronzés font du ski (Les) Patrice Leconte
1979 Courage, fuyons Yves Robert
1979 Gueule de l'autre (La) Pierre Tchernia
1979 Rue du pied-de-grue Jean-Jacques Grand-Jouan
1980 Boum (La) Claude Pinoteau
1980 Cheval d'orgueil (Le) Claude Chabrol
1980 Coup du parapluie (Le) Gérard Oury
1980 Est-ce bien raisonnable ? Georges Lautner
1980 Inspecteur la bavure Claude Zidi
1981 Hommes préfèrent les grosses (Les) Jean-Marie Poiré
1981 Hôtel des Amériques André Téchiné
1981 Pourquoi pas nous ! Michel Berny
1982 Coup de foudre Diane Kurys
1982 Y a-t'il un Français dans la salle ? Jean-Pierre Mocky
1983 Attention, une femme peut en cacher une autre ! Georges Lautner
1983 Debout les crabes, la mer monte ! Jean-Jacques Grand-Jouan
1983 Léopard (Le) Jean-Claude Sussfeld
1983 Papy fait de la résistance Jean-Marie Poiré
1984 Nanas (Les) Annick Lanoë
1984 Paroles et musique Elie Chouraqui
1984 Rendez-vous André Téchiné
1984 Sac de noeuds Josiane Balasko
1984 Smala (La) Jean-Loup Hubert
1985 Billy-Ze-Kick Gérard Mordillat
1985 Mariage du siècle (Le) Philippe Galland
1985 Trois hommes et un couffin Coline Serreau
1986 Débutant (Le) Daniel Janneau
1986 Frères Pétard (Les) Hervé Palud
1986 Je hais les acteurs Gérard Krawczyk
1986 Kamikaze Didier Grousset
1986 Mort un dimanche de pluie Joël Santoni
1987 Agent trouble Jean-Pierre Mocky
1987 Oeil au beur(re) noir (L') Serge Meynard
1987 Quelques jours avec moi Claude Sautet
1987 Soigne ta droite Jean-Luc Godard
1988 Années sandwiches (Les) Pierre Boutron
1989 Un jeu d'enfant Pascal Kané
1990 Fracture du myocarde (La) Jacques Fansten
1990 Secrets professionnels du Docteur Apfelglück (Les) Hervé Palud, Thierry Lhermitte, Mathias Ledoux, [etc.]
1991 Ville à vendre Jean-Pierre Mocky
1992 Amies de ma femme (Les) Didier Van Cauwelaert
1992 Ombre du doute (L') Aline Issermann
1993 Grosse fatigue Michel Blanc
1994Mostro (Il)
Le Monstre
Roberto Benigni
1995 Désiré Bernard Murat
1998 Astérix et Obélix contre César Claude Zidi
2000 Un crime au paradis Jean Becker
2003 Madame Edouard Nadine Monfils
2005 Bronzés 3 (Les) Patrice Leconte
2005 Hoodwinked
La Véritable histoire du Petit Chaperon Rouge
Cory Edwards, Tony Leech, Todd Edwards
2007 Agathe Cléry Etienne Chatiliez
2009 Pièce montée Denys Granier-Deferre
2011A votre bon coeur, mesdames ! Jean-Pierre Mocky
2011 Clinique de l'amour ! (La) Artus de Penguern
2012 Paulette Jérôme Enrico
2012 Renard jaune (Le) Jean-Pierre Mocky
2013 Vacances du petit Nicolas (Les) Laurent Tirard