Fanny Cottençon
Interprète

Naissance
11 mai 1957 à Port-Gentil (Gabon)
Liens familiaux
Elle partage un temps sa vie avec le réalisateur, acteur et producteur Roger Coggio.

Formation

A l'issue de ses cours au conservatoire d'art dramatique de Versailles puis à l'école de la rue Blanche, à Paris, Fanny Cottençon débute une carrière théâtrale.

Carrière au cinéma

Fanny Cottençon fait sa première apparition au cinéma dans un film de Bob Swaim, La nuit de Saint-Germain-des-Prés (1977). Poursuivant sa carrière théâtrale, elle ne revient au cinéma que trois ans plus tard, dans une adaptation des Fourberies de Scapin réalisée par Roger Coggio. Toujours en 1980, elle joue dans deux comédies : Le roi des cons de Claude Confortès et Signé Furax de Marc Simenon.
Mais c'est avec L'étoile du Nord de Pierre Granier-Deferre (1981) qu'elle s'impose auprès du grand public, remportant pour son rôle de la touchante Sylvie Baron, le César de la meilleure actrice dans un second rôle. Elle enchaîne avec Tête à claques (1981) de Francis Perrin, une comédie qui remporte un franc succès populaire. Elle se distingue autant dans des interprétations comiques que dans des rôles plus dramatiques comme dans Femmes de personne (Christopher Frank, 1983).
Fidèle au théâtre, Fanny Cottençon aime jouer dans des adaptations cinématographiques de pièces telles que Les fausses confidences (Daniel Moosmann, 1984), La folle journée ou le mariage de Figaro (Roger Coggio, 1988) ou A gauche en sortant de l'ascenseur (Edouard Molinaro, 1988). Dans Les clés du paradis de Philippe de Broca (1991), Fanny Cottençon donne la réplique à Gérard Jugnot et Pierre Arditi, dans une comédie sur les rapports fraternels.
Puis l'actrice "disparaît" du grand écran pendant plusieurs années. On l'y revoit dans Ça reste entre nous de Martin Lamotte (1997). Si Fanny Cottençon n'est jamais tête d'affiche, elle est une figure incontournable des seconds rôles du cinéma français. Dans le drame Change-moi ma vie (Liria Bégéja, 2000), l'actrice incarne Nadine, une galeriste alcoolique qui emploie Fanny Ardant. La même année elle tourne dans La fille de son père (Jacques Deschamps) où elle est l'épouse adultère de François Berléand. Dans le drame très dur Vivante (Sandrine Ray, 2001), Fanny Cottençon est Marie, une prostituée qui prend en charge une jeune fille meurtrie.
Affectionnant le travail des jeunes réalisateurs, l'actrice apparaît dans le premier film de Ilan Flammer, Le Temps d'un regard (2004), sous les traits de Madame Agnès. Jean Becker lui offre en 2006 le rôle d'Hélène, la femme de Daniel Auteuil, dans son Dialogue avec mon jardinier : l'histoire d'un peintre parisien, en froid avec son épouse, qui s'installe à la campagne et retrouve le sens de la vie. Quatre ans plus tard, en 2011, Fanny Cottençon est à l'affiche de Le Jour de la grenouille, drame de Béatrice Pollet.

Autres activités

Fanny Cottençon joue pour la télévision dans L'histoire du chevalier des Grieux et de Manon Lescaut (1978) de Jean Delannoy, L'inspecteur mène l'enquête (1978) de Boramy Tioulong, Désiré Latargue (1979) de Jean-Paul Gallo, Un coeur de marbre (1987) de Stéphane Kurc, Les hommes et les femmes sont faits pour vivre heureux mais pas ensemble (1994) de Philippe de Broca.

Prix

Périodiques

Longs métrages

en tant que : Interprète

1963 Journal d'un fou Roger Coggio
1977 Nuit de Saint-Germain-des-Près (La) Bob Swaim
1980 Fourberies de Scapin (Les) Roger Coggio
1980 Roi des cons (Le) Claude Confortès
1980 Signé Furax Marc Simenon
1981 Etoile du Nord (L') Pierre Granier-Deferre
1981 Tête à claques Francis Perrin
1982 Paradis pour tous Alain Jessua
1982 Tout le monde peut se tromper Jean Couturier
1983 Ami de Vincent (L') Pierre Granier-Deferre
1983Fanny Pelopeja
A coups de crosse
Vicente Aranda
1983 Femmes de personne Christopher Frank
1984 David, Thomas et les autres Laszlo Szabo
1984 Fausses confidences (Les) Daniel Moosmann
1984 Monsieur de Pourceaugnac Michel Mitrani
1985 Golden eighties Chantal Akerman
1985 Spécial police Michel Vianey
1986 Poussière d'ange Edouard Niermans
1987Gros coeurs Pierre Joassin
1987 Journal d'un fou (Le) Roger Coggio
1987 Saisons du plaisir (Les) Jean-Pierre Mocky
1987 Tant qu'il y aura des femmes Didier Kaminka
1988 A gauche en sortant de l'ascenseur Edouard Molinaro
1988 Folle journée ou le mariage de Figaro (La) Roger Coggio
1991 Clés du paradis (Les) Philippe de Broca
1996Homme idéal (L') Xavier Gélin
1997 Ca reste entre nous Martin Lamotte
1998 Nos vies heureuses Jacques Maillot
2000 Change-moi ma vie Liria Bégéja
2000 Fille de son père (La) Jacques Deschamps
2000 Mortel transfert Jean-Jacques Beineix
2001 Vivante Sandrine Ray
2003 Mariage mixte Alexandre Arcady
2004 Temps d'un regard (Le) Ilan Flammer
2006 Dialogue avec mon jardinier Jean Becker
2007 Chambre des morts (La) Alfred Lot
2007 Tu peux garder un secret ? Alexandre Arcady
2010 Jour de la grenouille (Le) Béatrice Pollet
2012 Beaux jours (Les) Marion Vernoux
2016 A deux heures de Paris Virginie Verrier
2016 Moi et le Che Patrice Gautier