Patrice Leconte
Réalisateur, Scénariste, Dialoguiste, Adaptateur, Interprète, Monteur, Auteur du commentaire, Créateur du générique

Naissance
12 novembre 1947 à Paris (France)

Formation

Après avoir suivi en 1967 des cours à l'IDHEC (Institut Des Hautes Etudes Cinématographiques), Patrice Leconte réalise de nombreux courts métrages, puis publie des bandes dessinées au journal Pilote où il rencontre le dessinateur Gotlib. Dès 1964, et jusqu'à 1970, il réalise des courts métrages.

Carrière au cinéma

Puis Patrice Leconte réalise deux longs métrages, La famille heureuse (1973) et Les Vécés étaient fermés de l'intérieur (1975). Les films passent inaperçus à leur sortie. Après cet échec commercial, il rencontre la troupe du Splendid. Il adapte à l'écran en 1978 leur pièce à succès Amours, coquillages et crustacés, sous le titre Les Bronzés. Le film devient culte dès sa sortie, avec sa galerie de personnages truculents. Le public découvre la troupe du Splendid. Un deuxième opus est tourné en 1979 : Les bronzés font du ski remporte le même succès. Leconte est alors catalogué comme cinéaste "commercial". Il tourne encore trois comédies : Viens chez moi, j'habite chez une copine (1980), Ma femme s'appelle reviens (1981) et Circulez, y a rien à voir (1982), avant de réaliser en 1984 son premier film d'action, Les Spécialistes qui marque un tournant dans sa carrière.
Désormais, Patrice Leconte délaisse les comédies potaches et se tourne vers un cinéma plus personnel, plus intellectuel, à la lisière du cinéma d'auteur. Il accède à la reconnaissance de la part de la critique avec Tandem (1986), oeuvre personnelle où il brosse le portrait d'un animateur radio sur le déclin. Suivent Monsieur Hire (1988), sélectionné pour le Festival de Cannes, dans lequel on retrouve Michel Blanc, l'un des joyeux drilles du Splendid utilisé ici à contre-emploi ; Le Mari de la coiffeuse (1990), oeuvre d'inspiration autobiographique et Tango (1992), un road movie où le burlesque flirte avec l'absurde.
Avec Le Parfum d'Yvonne (1993), il affirme un certain goût pour l'insolite : Leconte conserve la trame du roman de Modiano Villa triste, mais s'approprie le style et en fait un film personnel où la langueur de l'été se mêle à la tristesse d'un présent sans avenir. Puis le réalisateur remporte un immense succès auprès du public et de la critique avec Ridicule (1995), son premier film en costumes. Le film, servi par des interprètes exceptionnels (Jean Rochefort, Charles Berling, Fanny Ardant, Bernard Giraudeau), évoque le sujet universel de la fatuité et la complaisance des courtisans ; Leconte reçoit le César du Meilleur réalisateur, et le film le César du Meilleur film.
Après l'échec d'Une chance sur deux (1997) qui réunit deux monstres sacrés du cinéma français (Belmondo et Delon), Leconte réalise un joli succès avec La Fille sur le pont (1998), une romance en noir et blanc où se rencontrent deux personnages malmenés par la vie, portés à l'écran par Daniel Auteuil et Vanessa Paradis. L'année suivante il tourne La Veuve de Saint-Pierre, un drame historique qui sert de réflexion sur la peine de mort. Le cinéaste enchaîne avec Felix et Lola (2000) ou l'histoire d'amour qui tourne court entre un forain (Philippe Torreton) et une jeune femme déboussolée (Charlotte Gainsbourg). Son film suivant (2001) provoque la surprise puisque L'Homme du train est un Johnny Hallyday inspiré, au côté de Jean Rochefort, dans cette fable intimiste qui nous emmène à la rencontre de deux êtres que tout semble séparer.
Dans la même veine d'une intrigue resserrée autour de deux personnages, Patrice Leconte livre Confidences trop intimes (2003), une étrange romance entre Sandrine Bonnaire et Fabrice Luchini. Puis le réalisateur surprend encore en livrant Dogora, ouvrons les yeux (2004) une oeuvre entre documentaire et fiction : il emporte son spectateur dans une traversée poétique du Cambodge, filmée comme un ballet.
Leconte opère un retour à un cinéma plus populaire, avec Les Bronzés 3 amis pour la vie (2005) et La guerre des Miss (2008), dont les succès sont en demi-teinte. Il revient à la comédie dramatique avec Voir la mer (2010), l'histoire de deux frères qui traversent la France pour aller voir leur mère à Saint-Jean-de-Luz, et qui tombent sur une jeune fille, sensuelle, qui elle veut voir la mer ; s'ensuit un road movie à triangulaire amoureuse qui pourrait avoir des accents de Jules et Jim. Patrice Leconte, qui aime innover, se lance en 2011 dans la réalisation d'un film d'animation, adapté du roman de Jean Teulé, Le Magazin des suicides, salué par la critique.

Autres activités

A partir de 1983, Patrice Leconte réalise de nombreux spots publicitaires pour de prestigieuses marques. En 2000, il publie Je suis un imposteur qui fait suite à une lettre ouverte adressée à l'ARP (Société des auteurs, réalisateurs, producteurs) dans laquelle il dénonce l'acharnement de la critique contre le cinéma français.

Prix

Périodiques

Liens Internet

Courts métrages

en tant que : Réalisateur

1964Dieux au goutte à goutte (Les) Patrice Leconte
1965Pierre petit, mon ami Patrice Leconte
1966Dessin animé comme pas un Patrice Leconte
1966Etrange mésaventure de M. Auguste (L') Patrice Leconte
1966Sept péchés capitaux et militaires Patrice Leconte
1967Au-delà de l'horizon Patrice Leconte
1967Chantebredouille Patrice Leconte
1968Autoportrait Patrice Leconte
1969 Espace vital (L') Patrice Leconte
1969Tiare d'Almendros (La) Patrice Leconte
1970 Laboratoire de l'angoisse (Le) Patrice Leconte
1974And my name is Marcel Gotlib Patrice Leconte
1992Batteur du boléro (Le) Patrice Leconte

en tant que : Scénariste

1969 Espace vital (L') Patrice Leconte
1970 Laboratoire de l'angoisse (Le) Patrice Leconte
1974 Jeu des preuves (Le) Luc Béraud

en tant que : Dialoguiste

1970 Laboratoire de l'angoisse (Le) Patrice Leconte

en tant que : Auteur du commentaire

1970 Laboratoire de l'angoisse (Le) Patrice Leconte

en tant que : Monteur

1969 Espace vital (L') Patrice Leconte

en tant que : Créateur du générique

1971 Machins de l'existence (Les) Jean-François Dion

en tant que : Interprète

1968Joseph ou comment être vosgien Luc Béraud

Longs métrages

en tant que : Réalisateur

1973 Famille heureuse (La) Patrice Leconte
1975 Vécés étaient fermés de l'intérieur (Les) Patrice Leconte
1978 Bronzés (Les) Patrice Leconte
1979 Bronzés font du ski (Les) Patrice Leconte
1980 Viens chez moi, j'habite chez une copine Patrice Leconte
1981 Ma femme s'appelle reviens Patrice Leconte
1982 Circulez y'a rien à voir Patrice Leconte
1984 Spécialistes (Les) Patrice Leconte
1986 Tandem Patrice Leconte
1988 Monsieur Hire Patrice Leconte
1990 Mari de la coiffeuse (Le) Patrice Leconte
1991 Contre l'oubli Chantal Akerman, René Allio, Denis Amar, [etc.]
1991 Contre l'oubli : Alexandre Goldovitch (URSS) Patrice Leconte
1992 Tango Patrice Leconte
1993 Parfum d'Yvonne (Le) Patrice Leconte
1995 Grands ducs (Les) Patrice Leconte
1995 Lumière et compagnie Sarah Moon, Patrice Leconte, Gabriel Axel, [etc.]
1995 Ridicule Patrice Leconte
1997 Une chance sur deux Patrice Leconte
1998 Fille sur le pont (La) Patrice Leconte
1999 Veuve de Saint-Pierre (La) Patrice Leconte
2000 Félix et Lola Patrice Leconte
2001 Homme du train (L') Patrice Leconte
2001 Rue des plaisirs Patrice Leconte
2003 Confidences trop intimes Patrice Leconte
2004 Dogora, ouvrons les yeux Patrice Leconte
2005 Bronzés 3 (Les) Patrice Leconte
2006 Mon meilleur ami Patrice Leconte
2008 Guerre des miss (La) Patrice Leconte
2010 Voir la mer Patrice Leconte
2011 Magasin des suicidés (Le) Patrice Leconte
2012 Une promesse Patrice Leconte
2014 Une heure de tranquillité Patrice Leconte
2016 Salauds de pauvres Christophe Alévêque, Beef, Brigitte Busquet, [etc.]

en tant que : Assistant réalisateur

1970 Blanche Walerian Borowczyk

en tant que : Scénariste

1975 Vécés étaient fermés de l'intérieur (Les) Patrice Leconte
1978 Bronzés (Les) Patrice Leconte
1980 Viens chez moi, j'habite chez une copine Patrice Leconte
1981 Ma femme s'appelle reviens Patrice Leconte
1982 Circulez y'a rien à voir Patrice Leconte
1985 Moi vouloir toi Patrick Dewolf
1986 Tandem Patrice Leconte
1988 Monsieur Hire Patrice Leconte
1990 Mari de la coiffeuse (Le) Patrice Leconte
1992 Tango Patrice Leconte
1995 Grands ducs (Les) Patrice Leconte
1997 Une chance sur deux Patrice Leconte
2000 Félix et Lola Patrice Leconte
2003 Confidences trop intimes Patrice Leconte
2006 Mon meilleur ami Patrice Leconte
2011 Magasin des suicidés (Le) Patrice Leconte
2012 Une promesse Patrice Leconte
2016 Salauds de pauvres Christophe Alévêque, Beef, Brigitte Busquet, [etc.]

en tant que : Adaptateur

2012 Une promesse Patrice Leconte

en tant que : Dialoguiste

1975 Vécés étaient fermés de l'intérieur (Les) Patrice Leconte
1984 Spécialistes (Les) Patrice Leconte
2000 Félix et Lola Patrice Leconte
2011 Magasin des suicidés (Le) Patrice Leconte
2012 Une promesse Patrice Leconte

en tant que : Cadreur

1997 Une chance sur deux Patrice Leconte

en tant que : Monteur

1993 Parfum d'Yvonne (Le) Patrice Leconte

en tant que : Interprète

1971 An 01 (L') Jacques Doillon
1984 Pinot simple flic Gérard Jugnot
2007 Mes stars et moi Laetitia Colombani