Rudolph Valentino
Interprète

Naissance
06 mai 1895 à Castellaneta (Pouilles, Italie)
Etat civil
Rodolfo Alfonso Di Valentina d'Antoguolla
Décès
23 août 1926 à New York (New York, Etats-Unis)
Liens familiaux
Rudolph Valentino est marié successivement à l'actrice Jean Acker et à la danseuse et costumière Natacha Rambova. Il partage la vie de l'actrice Pola Negri durant les six derniers mois de son existence.

Formation

Après avoir vécu quelques années à Paris où il fréquente les milieux interlopes, Rudolph Valentino s'embarque pour New York en décembre 1913. Il est danseur de tango quelque temps sur la côte Est, puis en 1917 il s'installe à Hollywood où il décroche un petit rôle dansant dans Alimony de Emmett J. Flynn.

Carrière au cinéma

Rudolf Valentino multiplie les brèves apparitions à l'écran. Il fait la connaissance de la vedette Norman Kerry et de la scénariste June Mathis qui obtiennent qu'un rôle soit créé pour lui dans Les 4 cavaliers de l'apocalypse (1921) de Rex Ingram. Son personnage fait fureur, Rudolph Valentino devient une star dans les semaines qui suivent la sortie du film. Le public est fasciné par son troublant physique latin. Les propositions de rôles se mettent à pleuvoir, les grandes majors comme la Metro-Goldwyn-Mayer et la Paramount se l'arrachent. Au cours de l'année 1921, il tourne La Dame aux camélias de Ray C. Smallwood puis Le Cheikh de George Melford. Ce dernier film porte l'acteur vers les sommets de la gloire et déclenche une mode pour le style arabe tel qu'on l'imagine à Hollywood dans les années 1920. Accusé d'homosexualité par certains critiques puritains, Rudolf Valentino choisit de tourner sans doublure le rôle du torero Juan Callerdo dans Arènes sanglantes (1922) de Fred Niblo. Il vise ainsi à donner plus de virilité à son image que certains qualifient d'efféminée. Les problèmes qu'il rencontre dans son couple avec Natacha Rambova le poussent à se retirer du métier pendant deux ans. En 1926, il tourne son dernier film, Le Fils du cheikh de George Fitzmaurice, qui devient un film culte. Rudolf Valentino est hospitalisé le soir même de la première et décède cinq jours plus tard. Surnommé "l'amant du monde", il laisse derrière lui l'image absolue du séducteur latin à l'oeil de velours, élégant et aux cheveux ultra-gominés. Ses obsèques déclenchent une véritable folie collective, des admiratrices allant même jusqu'à se suicider.
Rudolph Valentino est crédité aux génériques des films sous de nombreux alias : Rodolpho De Valentina; Rodolfo Di Valentina; Rudolfo Valentino; Rudolph Volantino; Rodolph Valentine; Rudolpho De Valintine; Rudolph Valentine; Rodolfo Di Valentini et Rudolph DeValentino.

Autres activités

Danseur professionnel, Rudolph Valentino se produit dans de nombreux cabarets et théâtres avant de faire carrière au cinéma.

Ouvrages

Périodiques

Liens Internet

Courts métrages

en tant que : Interprète

1917Alimony Emmett J. Flynn
1918A society sensation Paul Powell
1918All night Paul Powell
1919A rogue's romance James Young
1919Big Little Person Robert Z. Leonard
1919Homebreaker (The) Victor Schertzinger
1919Nobody Home Elmer Clifton
1919Virtuous sinners Emmett J. Flynn
1921 Character Studies = Carter DeHaven in Character Studies Anonyme
1921Screen snapshots n° 15 F Anonyme
1923Rudolph Valentino and his eighty-eight american beauties David O. Selznick

Longs métrages

en tant que : Interprète

1916 Foolish virgin (The)
La Vierge folle
Albert Capellani
1918Married virgin (The)
L'Amant
Joseph Maxwell
1919Delicious Little Devil (The) Robert Z. Leonard
1919Eyes of youth Albert Parker
1920An adventuress Fred J. Balshofer
1920Cheater (The) Henry Otto
1920Once to every woman Allen Holubar
1920Passion's Playground
L'Amant
J.A. Barry
1920Stolen Moments James Vincent
1920Wonderful chance (The) George Archainbaud
1921Camille
La Dame aux camélias
Ray C. Smallwood
1921Conquering power (The)
Eugénie Grandet
Rex Ingram
1921Four Horsemen of the Apocalypse (The)
Les Quatre cavaliers de l'Apocalypse
Rex Ingram
1921Sheik (The) George Melford
1921Uncharted seas Wesley Ruggles
1922Beyond the Rocks
Le Droit d'aimer
Sam Wood
1922Blood and sand
Arènes sanglantes
Fred Niblo
1922Moran of the Lady Letty George Melford
1922Young Rajah (The) Phil Rosen
1924A Sainted Devil
L'Hacienda rouge
Joseph Henabery
1924Monsieur Beaucaire Sidney Olcott
1925 Cobra Joseph Henabery
1925Eagle (The)
L'Aigle noir
Clarence Brown
1926Son of the sheik
Le Fils du cheik
George Fitzmaurice