Deborah Kerr
Interprète

Naissance
30 septembre 1921 à Helensburgh (Ecosse, Grande -Bretagne))
Etat civil
Deborah Kerr-Trimmer
Décès
16 septembre 2007 à Comté de Suffolk (Angleterre, Grande-Bretagne)
Liens familiaux
Elle est mariée avec le romancier et scénariste Peter Viertel.

Formation

Après avoir débuté dans la danse en 1938, Déborah Kerr se tourne vers le théâtre et joue notamment à l'Open Air Theatre.

Carrière au cinéma

Après quelques apparitions dans des films britanniques au début des années 1940, Deborah Kerr est remarquée pour son interprétation de trois personnages dans Colonel Blimp (1943) de Michael Powell et Emeric Pressburger. Devenue une vedette, elle consolide son nouveau statut dans Perfect strangers (1945) d'Alexander Korda. Malgré un contrat signé à Hollywood avec la Metro-Goldwyn-Mayer (MGM), c'est en Grande-Bretagne que l'actrice connaît le succès auprès du public comme de la critique pour ses interprétations de L'étrange aventurière (1946) de Frank Laudner et Sidney Gilliat et du Narcisse noir (1947) de Michael Powell et Emeric Pressburger. La MGM, consciente du potentiel et de la beauté de la jeune actrice, la met alors à l'affiche au côté d'acteurs célèbres : Clark Gable dans Marchands d'illusions (1947) de Jack Conway, Spencer Tracy dans Edouard mon fils (1949) de George Cukor, ou encore Stewart Granger dans Les mines du roi Salomon (1950) d'Andrew Marron. Malgré sa présence à l'affiche de superproductions comme Quo Vadis ? (1951) de Mervyn LeRoy ou Jules César de Joseph L. Mankiewicz, Deborah Kerr quitte la MGM. Plus libre, elle choisit ses rôles et nous offre son interprétation de Karen Holmes, l'aguichante femme du capitaine dans Tant qu'il y aura des hommes (1953) de Fred Zinnemann. Renouant avec le rôle de la femme adultère, elle interprète Vivre un grand amour (1955) d'Edward Dmytryk puis devient la gouvernante du Roi et moi (1956) de Walter Lang. En 1957, John Huston en fait une nonne naufragée dans Dieu seul le sait avant qu'Otto Preminger la mette en scène dans Bonjour tristesse (1958). Au début des années 1960, Deborah Kerr revient en Grande-Bretagne pour tourner La lame nue (1961) de Michael Anderson puis Les innocents (1962) de Jack Clayton. Après La nuit de l'iguane (1964) de John Huston, et L'Arrangement (1962) d'Elia Kazan l'actrice annonce son retrait des studios. Si elle se produit depuis dans d'autres films, sa carrière est essentiellement tournée vers le théâtre. En 1994, après 6 nominations, elle se vît remettre un Oscar d'honneur.

Autres activités

Sur les planches, Deborah Kerr s'illustre à Broadway dans Tea ans Sympathy. Nommée Commandeur de l'Empire britannique (CBE) par la reine Elizabeth II en 1998.

Prix

Ouvrages

Périodiques

Liens Internet

Longs métrages

en tant que : Interprète

1939Contraband
Espionne à bord
Michael Powell
1940Major Barbara Gabriel Pascal, David Lean, Harold French
1941Hatter's Castle
Le Chapelier et son château
Lance Comfort
1941Love on the Dole John Baxter
1941Penn of Pennsylvania Lance Comfort
1942Day Will Dawn (The)
Riposte à Narvik
Harold French
1942 Life and Death of Colonel Blimp (The)
Colonel Blimp
Emeric Pressburger, Michael Powell
1944 Perfect Strangers Alexander Korda
1946I See a Dark Stranger
L'Etrange aventurière
Frank Launder
1947 Black Narcissus
Le Narcisse noir
Michael Powell, Emeric Pressburger
1947Hucksters (The)
Marchands d'illusion
Jack Conway
1947If Winter Comes
Quand vient l'hiver
Victor Saville
1948Edward, My Son
Edouard, mon fils
George Cukor
1949King Solomon's Mines
Les Mines du roi Salomon
Compton Bennett, Andrew Marton
1949Please Believe Me Norman Taurog
1950Quo Vadis Mervyn LeRoy
1951 Thunder in the East
Tonnerre sur le temple
Charles Vidor
1952Dream Wife
La Femme rêvée
Sidney Sheldon
1952Julius Caesar
Jules César
Joseph L. Mankiewicz
1952Prisoner of Zenda (The)
Le Prisonnier de Zenda
Richard Thorpe
1952Young Bess
La Reine vierge
George Sidney
1953 From Here to Eternity
Tant qu'il y aura des hommes
Fred Zinnemann
1954End of the Affair (The)
Vivre un grand amour
Edward Dmytryk
1955King and I (The)
Le Roi et moi
Walter Lang
1955 Proud and Profane (The)
Un magnifique salaud
George Seaton
1956 Heaven Knows, Mr. Allison
Dieu seul le sait
John Huston
1956Tea and Sympathy
Thé et sympathie
Vincente Minnelli
1957 An Affair to Remember
Elle et lui
Leo McCarey
1957 Bonjour Tristesse Otto Preminger
1957 Separate Tables
Tables séparées
Delbert Mann
1958Count Your Blessings
J'ai épousé un Français
Jean Negulesco
1958 Journey (The)
Le Voyage
Anatole Litvak
1959Beloved Infidel
Un matin comme les autres
Henry King
1959Sundowners
Horizons sans frontières
Fred Zinnemann
1960 Grass Is Greener (The)
Ailleurs, l'herbe est plus verte
Stanley Donen
1960 Naked Edge (The)
La Lame nue
Michael Anderson
1961 Innocents (The) Jack Clayton
1963Chalk Garden (The)
Mystère sur la falaise
Ronald Neame
1963 Night of the Iguana (The)
La Nuit de l'iguane
John Huston
1965 Eye of the Devil (The)
[Le Mystère des Treize]
J. Lee Thompson
1965Marriage on the Rocks
Les Inséparables
Jack Donohue
1966 Casino Royale John Huston, Ken Hughes, Robert Parrish, [etc.]
1967 Prudence and the Pill
Prudence et la pilule
Fielder Cook
1968 Arrangement (The) Elia Kazan
1968 Gypsy Moths (The)
Les Parachutistes arrivent
John Frankenheimer
1984Assam Garden (The) Mary MacMurray