Dirk Bogarde
Interprète

Naissance
28 mars 1921 à Londres (Grande-Bretagne)
Etat civil
Derek Van den Bogaerde
Décès
08 mai 1999 à Londres (Grande-Bretagne)

Formation

Dirk Bogarde, issu par sa mère d'une dynastie d'acteurs, fait très tôt l'apprentissage de l'art dramatique. A dix-sept ans, il obtient son premier rôle important sur scène. Après la guerre, à laquelle il participe en Birmanie et à Java, il peine à reprendre sa carrière théâtrale et l'interrompt quand Arthur Rank lui fait une proposition.

Carrière au cinéma

Grâce à son élégance et à son physique agréable, Dirk Bogarde commence une carrière de jeune premier dans le cinéma britannique et devient très vite une star grâce à des films mineurs comme Rapt (1952) de Charles Crichton ou Toubib or not toubib (1954) de Ralph Thomas. Il tourne ses premiers films ambitieux avec Joseph Losey (La bête s'éveille, 1954) et Anthony Asquith (Doctor's dilemma, 1959). C'est avec Joseph Losey qu'il trouve son personnage le plus remarquable : dans The servant (1963), il interprète un valet inquiétant qui se joue de son maître. Il se consacre désormais au cinéma d'auteur et donne toute la mesure de son prodigieux talent dans des rôles de composition dont l'ambiguïté semble être le trait principal. Il retrouve l'univers de Losey et du scénariste Harold Pinter avec Pour l'exemple (1964) et surtout Accident (1967), où il traduit toute la complexité de son personnage avec une rare économie de mots et d'expressions. Il met encore sa passivité troublante au service de Chaque soir à neuf heures (1967) de Jack Clayton avant d'atteindre un nouveau sommet de sa carrière en rencontrant Luchino Visconti. Il tourne deux films sous sa direction, Les damnés (1969) et Mort à Venise (1971). Il se retire peu à peu des écrans, mais c'est grâce à lui que Portier de nuit (1974) de Liliana Cavani prend une réelle dimension, et ce rôle d'ancien tortionnaire nazi semble s'inscrire dans la filiation de The servant. Deux films dominent la fin de sa filmographie : Providence (1977) d'Alain Resnais, servi notamment par sa voix musicale, et Despair (1978) de Werner Rainer Fassbinder, dans lequel il offre encore une composition équivoque. On le retrouve une dernière fois en 1990 dans Daddy Nostalgie de Bertrand Tavernier, aux cotés de Jane Birkin.

Autres activités

Dirk Bogarde se consacre à la fin de sa vie à l'écriture et publie notamment Des voix dans le jardin (1992).

Prix

Ouvrages

Périodiques

Liens Internet

Courts métrages

en tant que : Interprète

1977 Rainer Werner Fassbinder Florian Hopf, Maximiliane Mainka

Longs métrages

en tant que : Interprète

1939Come on George Anthony Kimmins
1947Dancing with Crime John Paddy Carstairs
1948Esther Waters Peter Proud, Ian Dalrymple
1948Once a Jolly-Swagman Jack Lee
1948 Quartet : The Allen Corn
Quartet : Ame d'artiste
Harold French
1949 Blue Lamp (The)
La Lampe bleue
Basil Dearden
1949Boys in Brown Montgomery Tully
1949Dear Mr. Prohack Thornton Freeland
1949 So Long at the Fair
Si Paris l'avait su
Terence Fisher, Antony Darnborough
1950Blackmailed Marc Allégret
1950Woman in Question (The)
La Femme en question
Anthony Asquith
1952Appointment in London Philip Leacock
1952Gentle Gunman (The)
Un si noble tueur
Basil Dearden
1952Hunted
Rapt
Charles Crichton
1952Penny Princess
Fromage à gogo
Val Guest
1953Desperate Moment
Aventures à Berlin
Compton Bennett
1953They Who Dare
Commando sur Rhodes
Lewis Milestone
1954Doctor in the House
Toubib or not toubib
Ralph Thomas
1954 For Better, for Worse J. Lee Thompson
1954 Sea Shall Not Have Them (The) Lewis Gilbert
1954Simba Brian Desmond Hurst
1954Sleeping tiger (The)
La Bête s'éveille
Victor Hanbury
1955 Cast a Dark Shadow
L'Assassin s'était trompé
Lewis Gilbert
1955Doctor at Sea
Rendez-vous à Rio = Toubib en mer
Ralph Thomas
1956I'll Met by Moonlight
Intelligence Service
Michael Powell
1956Spanish Gardener (The) Philip Leacock
1957Campbell's Kingdom
La Vallée de l'or noir
Ralph Thomas
1957Doctor at Large
Toubib en liberté
Ralph Thomas
1957 Wind Cannot Read (The)
Le Vent ne sait pas lire
Ralph Thomas
1958A Tale of Two Cities Ralph Thomas
1958Doctor's Dilemma (The) Anthony Asquith
1959Angel Wore Red (The)
L'Ange pourpre
Nunnally Johnson
1959Libel
La Nuit est mon ennemie
Anthony Asquith
1959Song Without End
Le Bal des adieux
Charles Vidor, George Cukor
1960Singer Not the Song (The)
Le Cavalier noir
Roy Ward Baker
1961 Victim (The)
La Victime
Basil Dearden
1962 H.M.S. Defiant
Les Mutinés du Téméraire
Lewis Gilbert
1962 I Could Go on Singing = The Lonely Stage
L'Ombre du passé
Ronald Neame
1962Password Is Courage (The)
Mot de passe : Courage
Andrew L. Stone
1962We Joined the Navy Wendy Toye
1963Doctor in distress
[Docteur en détresse]
Ralph Thomas
1963Hot enough for June
X 13, agent secret
Ralph Thomas
1963Mind Benders (The) Basil Dearden, Michael Relph
1963 Servant (The) Joseph Losey
1964 Darling
Darling = Darling chérie
John Schlesinger
1964 King and Country
Pour l'exemple
Joseph Losey
1965High Bright Sun (The)
Dernière mission à Nicosie
Ralph Thomas
1965Modesty Blaise Joseph Losey
1966 Accident Joseph Losey
1966Rey en Londres (El) Anibal Uset
1967 Fixer (The)
L'Homme de Kiev
John Frankenheimer
1967Our mother's house
Chaque soir à neuf heures
Jack Clayton
1967 Sebastian
Les Filles du code secret
David Greene
1968 Caduta degli dei (La)
Les Damnés
Luchino Visconti
1968 Justine George Cukor
1968Oh ! What a Lovely War
Ah Dieu, que la guerre est jolie !
Richard Attenborough
1970 Morte a Venezia
Mort à Venise
Luchino Visconti
1972 Serpent (Le) Henri Verneuil
1973Portiere di notte (Il)
Portier de nuit
Liliana Cavani
1975Permission to Kill
La Trahison
Cyril Frankel
1976 A Bridge Too Far
Un pont trop loin
Richard Attenborough
1976 Providence Alain Resnais
1977 Eine Reise ins Licht
Despair
Rainer Werner Fassbinder
1989 Daddy nostalgie Bertrand Tavernier
1990To see such fun Jon Scoffield