Marlene Dietrich
Interprète

Naissance
27 décembre 1901 à Berlin (Allemagne)
Etat civil
Maria Magdalena Dietrich
Décès
06 mai 1992 à Paris (France)

Formation

Marlene Dietrich naît dans une famille de tradition militaire. Elevée par sa mère après le décès de son père alors qu'elle n'est âgée que de deux ans, elle s'oriente vers une carrière artistique. Elle suit d'abord les cours de l'Ecole supérieure de musique de Berlin puis ceux de l'école dramatique dirigée par Max Reinhardt.

Carrière au cinéma

Singulière carrière que celle de cette comédienne mondialement connue et qui faillit ne jamais l'être. Les débuts de Marlene Dietrich au cinéma passent en effet inaperçus. Ce n'est pourtant pas faute de se produire : pendant la période du cinéma muet, elle tourne une quinzaine de films dans lesquels elle occupe le plus souvent les premiers rôles. Mais ni Georg Wilhelm Pabst (La rue sans joie, 1925) ni Maurice Tourneur (Le navire des hommes perdus, 1929) ne la convainquent de faire carrière au grand écran. En 1929, davantage attirée par les cabarets et les salles de théâtre, Marlene Dietrich s'apprête à prendre congé du public des salles obscures. C'est sans compter sur la perspicacité du cinéaste Josef Von Sternberg, en quête de l'héroïne de son prochain film, L'ange bleu (1930). L'actrice accepte le rôle : elle éblouit Hollywood qui en fait une star. La même année, le réalisateur lui permet d'affiner son image et sa silhouette grassouillette dans Coeurs brûlés, au côté du jeune Gary Cooper. Le public américain lui fait un triomphe, et l'Europe la découvre. Dans deux des plus beaux films qu'elle interprète pour Von Sternberg (Shangaï express, 1932, et L'impératrice rouge, 1934), elle s'affirme comme la grande rivale de Greta Garbo. Elle fait merveille dans des rôles d'aventurière ou d'agent secret en apportant le tribu d'une sensualité qui fait chavirer les coeurs. Lorsque cesse sa collaboration avec Von Sternberg, Marlene Dietrich continue de briller même si une partie de la population américaine, fervente partisane du New Deal, lui reproche son désintérêt pour la vie politique et ses films neutres. Elle choisit alors d'aiguiser les traits de sa personnalité en optant pour des rôles plus ambigus. Les succès sont au rendez-vous avec Femme ou démon (1939) de George Marshall, 1939), La maison des sept péchés (1940) de Tony Garett, L'entraîneuse fatale (1941) de Raoul Walsh. Quand d'autres actrices souffrent des artifices de leur seule beauté, Marlene Dietrich déchaîne les foules avec un glamour insolent et neuf. Elle manie la langue avec une sensualité pleine de sous-entendus. Les plus grands réalisateurs ne s'y trompent pas en continuant de faire appel à elle après la Seconde Guerre mondiale. Elle trouve ses rôles les plus aboutis avec Billy Wilder et La scandaleuse de Berlin (1948) où elle joint l'esprit à la beauté ; avec Alfred Hitchcock et Le grand alibi (1950) où elle feint la perfidie ; avec Fritz Lang et L'ange des maudits (1952) en insondable femme fatale. A partir de 1953, Marlene Dietrich fait un retour au cabaret de son enfance et se fait rare au cinéma. Elle conforte son image de diva avec plus de distance, conservant un sourire ravageur et un charme défiant le monde et le temps.

Autres activités

Marlène Dietrich est aussi connue pour ses tours de chants. Elle se produit dans les cabarets américains au cours des années 1950 et 1960. En 1961, elle effectue un retour triomphal dans la ville de son enfance, Berlin.

Prix

Ouvrages

Périodiques

Liens Internet

Courts métrages

en tant que : Interprète

1935 Fashion Side of Hollywood (The) Josef von Sternberg
1943Show Business at War Louis De Rochemont

Longs métrages

en tant que : Interprète des chansons originales

1947 A Foreign Affair
La Scandaleuse de Berlin
Billy Wilder

en tant que : Interprète des chansons préexistantes

1972 Maman et la putain (La) Jean Eustache

en tant que : Interprète

1922 So sind die Männer = Der Kleine Napoleon
Le Petit Napoléon
Georg Jacoby
1922 Tragödie der liebe
La Tragédie de l'amour
Joe May
1923 Mensch am Wege (Der) William Dieterle
1924Sprung ins Leben (Der) Johannes Guter
1926 Eine Du Barry von Heute
Une Du Barry moderne
Alexander Korda
1926 Kopf hoch, Charly !
Tête haute, Charlie !
Willi Wolff
1926Madame wünscht keine Kinder
Madame ne veut pas d'enfants
Alexander Korda
1926Manon Lescaut Arthur Robison
1927 Juxbaron (Der)
Le Baron imaginaire
Willi Wolff
1927Sein grösster Bluff
Le Grand bluff
Harry Piel
1927 Wenn ein Weib den Weg verliert
Café Electric
Gustav Ucicky
1928 Ich küsse ihre hand, Madame
Ce n'est que votre main, Madame
Robert Land
1928Prinzessin Olala
Princesse Oh la la
Robert Land
1929 Blaue Engel (Der)
L'Ange bleu
Josef von Sternberg
1929Blue Angel (The) Josef von Sternberg
1929Frau, nach der Man sich sehnt (Die) Kurt Bernhardt, Otto Lehmann
1929 Liebesnächte = Gefahren der Brautzeit Fred Sauer
1929 Schiff der verlorenen Menschen (Das)
Le Navire des hommes perdus
Maurice Tourneur
1930 Morocco
Coeurs brûlés
Josef von Sternberg
1931 Dishonored
Agent X27
Josef von Sternberg
1932 Blonde Venus
La Vénus blonde
Josef von Sternberg
1932 Shanghai Express
Shanghaï Express
Josef von Sternberg
1933 Song of Songs (The)
Le Cantique des cantiques
Rouben Mamoulian
1934 Devil Is a Woman (The)
La Femme et le pantin
Josef von Sternberg
1934 Scarlet Empress (The)
L'Impératrice rouge
Josef von Sternberg
1936 Desire
Désir
Frank Borzage
1936Garden of Allah (The)
Le Jardin d'Allah
Richard Boleslawski
1937 Angel
Ange
Ernst Lubitsch
1937 Knight Without Armour
Le Chevalier sans armure
Jacques Feyder
1939Destry Rides Again
Femme ou démon
George Marshall
1940 Seven Sinners
La Maison des sept péchés
Tay Garnett
1941 Flame of New-Orleans (The)
La Belle ensorceleuse
René Clair
1941Lady Is Willing (The)
Madame veut un bébé
Mitchell Leisen
1941Manpower
L'Entraîneuse fatale
Raoul Walsh
1942Pittsburgh Lewis Seiler
1942 Spoilers (The)
Les Ecumeurs
Ray Enright
1944Follow the Boys A. Edward Sutherland
1944Kismet William Dieterle
1946 Martin Roumagnac Georges Lacombe
1947 A Foreign Affair
La Scandaleuse de Berlin
Billy Wilder
1947Golden Earings
Les Anneaux d'or
Mitchell Leisen
1949Jigsaw
L'Ange de la haine
Fletcher Markle
1949 Stage Fright
Le Grand alibi
Alfred Hitchcock
1951No Highway = No Highway in the Sky
Le Voyage fantastique
Henry Koster
1951 Rancho Notorious
L'Ange des maudits
Fritz Lang
1955 Around the World in Eighty Days
Le Tour du monde en quatre-vingts jours
Michael Anderson
1956Montecarlo
Une histoire de Monte-Carlo
Giulio Macchi
1957 Touch of Evil
La Soif du mal
Orson Welles
1957 Witness for the Prosecution
Témoin à charge
Billy Wilder
1961 Judgment at Nuremberg
Jugement à Nuremberg
Stanley Kramer
1962 Black Fox (The)
Le Renard noir
Louis Clyde Stoumen
1962 Paris When It Sizzles
Deux têtes folles
Richard Quine
1977Schöner Gigolo, armer Gigolo
Gigolo
David Hemmings
1979Nikka Whisky : Marlene Dietrich
[Nikka Whisky : publicité japonaise]
Anonyme