Alain Delon
Interprète, Producteur, Producteur délégué, Producteur exécutif, Réalisateur, Scénariste

Naissance
08 novembre 1935 à Sceaux (Hauts-de-Seine, France)
Liens familiaux
Fiancé à Romy Schneider, il épouse ensuite Nathalie Barthélémy, puis vit un temps avec Mireille Darc. Son fils Anthony, né de son union avec Nathalie Delon, a commencé une carrière au cinéma. En mars 2000, il devient citoyen suisse.

Formation

Fils de charcutier, enfant turbulent sans repères, en quête de discipline, Alain Delon s'engage dans l'armée et part pour l'Indochine.

Carrière au cinéma

Alain Delon reste l'un des plus célèbres symboles du cinéma français à travers le monde. Pourtant, rien ne le prédestinait à une carrière dans le Septième Art. Yves Allégret l'engage pour un rôle de tueur dans Quand la femme s'en mêle (1957). Dès ce premier film, son physique de jeune premier éclate à l'écran. On le compare à James Dean mort deux ans plus tôt. Le jeune Delon fait tout d'abord ses classes dans des rôles romantiques (Faibles femmes, 1958, de Michel Boisrond), puis René Clément lui offre son premier grand rôle. Dans Plein soleil (1959), d'après un roman de Patricia Highsmith, Delon campe un homme qui usurpe l'identité et dérobe la fortune d'une de ses victimes. De même que son personnage s'empare de la vie d'autrui, Delon s'approprie l'espace. Son charisme et sa présence à l'écran l'imposent comme l'un des acteurs français les plus prometteurs de sa génération. La dualité des personnages qu'il incarne fascine : il est à la fois voyou et séducteur. Une ambiguïté avec laquelle il joue dans presque tous ses films.
Dès le début de sa carrière, il rencontre deux grands réalisateurs qui lui offrent quelques-uns de ses plus beaux rôles : Luchino Visconti (Rocco et ses frères, 1960 ; Le Guépard, 1962) et Michelangelo Antonioni (L'Eclipse, 1961). Sa carrière lancée, il revient au policier (Mélodie en sous-sol, 1962, d'Henri Verneuil), puis s'engage dans une production commerciale, La Tulipe noire (1963) de Christian-Jaque, avant d'entamer une carrière américaine. En 1967, il effectue un retour triomphal avec Le Samouraï de Jean-Pierre Melville, où il campe un tueur à gages. Dès lors, il se spécialise dans les polars (Le Clan des Siciliens, d'Henri Verneuil et Borsalino, de Jacques Deray, en 1969 ; Le Cercle rouge, 1970, de Jean-Pierre Melville ; Il était une fois un flic, 1971, de Georges Lautner). A l'image de l'acteur, les personnages qu'il incarne sont des battants, qu'il s'agisse de commissaires ou d'hommes d'affaires. Il se distingue également dans des drames (La Piscine, 1968, de Jacques Deray ; La Veuve Couderc, 1971, de Pierre Granier-Deferre). Avec Monsieur Klein (1975) de Joseph Losey, il trouve l'un de ses plus grands rôles - une quête d'identité -, mais il s'obstine à jouer des flics.
A la fin des années 1970, il privilégie des rôles qui lui permettent avant tout de renforcer son statut de star, à l'instar de son interprétation du Retour de Casanova (1991) d'Edouard Niermans. Hormis Notre histoire (1984) de Bertrand Blier, qui lui donne l'occasion d'exprimer l'immensité de son talent et lui vaut le César du Meilleur acteur, peu de films lui permettent de revenir au devant de la scène.
En 1999 il déclare mettre un terme à sa carrière professionnelle ; il accepte cependant de tourner dans Les Acteurs (1999) de Bertrand Blier puis dans Astérix aux Jeux Olympiques (2006) de Frédéric Forestier et Thomas Langmann.
Avec L'Insoumis (1964) d'Alain Cavalier, Delon s'essaye pour la première fois à la production au côté de Georges Beaume : Delbeau Productions. Il se lance intensivement dans la production de films à partir de 1968 avec Adel Productions.
Alain Delon s'est également essayé à la réalisation pour le cinéma avec Pour la peau d'un flic (1981) et Le Battant (1982).

Autres activités

Au théâtre, il joue dans Dommage qu'elle soit une putain (1961), une pièce de John Ford mise en scène par Luchino Visconti, puis Les yeux crevés (1968) de Jean Cau. Il remonte sur les planches près de trente ans après dans plusieurs pièces sur des textes d'Eric-Emmanuel Schmitt, Eric Assous, Robert James Waller ou encore Albert Ramsdell Gurney.
En 1973, il enregistre un disque avec Dalida, Paroles, paroles.
Il revient sur le petit écran en 2001 pour incarner Fabio Montale dans l'adaptation des polars de Jean-Claude Izzo.
Collectionneur d'oeuvres d'art, il expose en 2007 les toiles acquises tout au long de sa carrière (Dubuffet, Soulages, Bram Van Velde...).
Alain Delon crée sa propre marque et constitue en 1978 la société Alain Delon International Diffusion SA à Genève.
Il est officier de l'Ordre national de la Légion d'Honneur en 2005.

Prix

Ouvrages

Périodiques

Liens Internet

Courts métrages

en tant que : Producteur

1964 Journal d'un combat (Le) Guy Gilles

en tant que : Interprète

1964 Journal d'un combat (Le) Guy Gilles
1998Musée du cinéma Henri Langlois (Le) Jacques Richard

Longs métrages

en tant que : Réalisateur

1981 Pour la peau d'un flic Alain Delon
1982 Battant (Le) Alain Delon

en tant que : Scénariste

1976 Comme un boomerang José Giovanni
1981 Choc (Le) Robin Davis
1981 Pour la peau d'un flic Alain Delon
1982 Battant (Le) Alain Delon
1986 Passage (Le) René Manzor
1988 Ne réveillez pas un flic qui dort José Pinheiro
1992 Un crime Jacques Deray

en tant que : Adaptateur

1985 Parole de flic José Pinheiro
1990 Dancing machine Gilles Béhat

en tant que : Dialoguiste

1981 Choc (Le) Robin Davis

en tant que : Producteur

1964 Insoumis (L') Alain Cavalier
1969 Borsalino Jacques Deray
1970 Doucement les basses ! Jacques Deray
1970 Madly Roger Kahane
1973 Deux hommes dans la ville José Giovanni
1974 Borsalino and Co Jacques Deray
1974 Seins de glace (Les) Georges Lautner
1975 Flic story Jacques Deray
1975 Gitan (Le) José Giovanni
1975 Monsieur Klein Joseph Losey
1976 Armaguedon Alain Jessua
1976 Comme un boomerang José Giovanni
1977 Homme pressé (L') Edouard Molinaro
1977 Mort d'un pourri Georges Lautner
1979 Toubib (Le) Pierre Granier-Deferre
1980 Trois hommes à abattre Jacques Deray
1981 Pour la peau d'un flic Alain Delon
1982 Battant (Le) Alain Delon
1984 Notre histoire Bertrand Blier
1985 Parole de flic José Pinheiro

en tant que : Producteur délégué

1976 Gang (Le) Jacques Deray
1982 Jeune marié (Le) Bernard Stora
1986 Passage (Le) René Manzor
1988 Ne réveillez pas un flic qui dort José Pinheiro

en tant que : Producteur exécutif

1990 Dancing machine Gilles Béhat
1991 Retour de Casanova (Le) Edouard Niermans

en tant que : Interprète des chansons originales

1985 Parole de flic José Pinheiro

en tant que : Interprète des chansons préexistantes

1997 On connaît la chanson Alain Resnais

en tant que : Interprète

1957 Quand la femme s'en mêle Yves Allégret
1957 Sois belle et tais-toi Marc Allégret
1958 Christine Pierre Gaspard-Huit
1958 Faibles femmes Michel Boisrond
1959 Chemin des écoliers (Le) Michel Boisrond
1959 Plein soleil René Clément
1960 Che gioia vivere
Quelle joie de vivre !
René Clément
1960 Rocco e i suoi fratelli
Rocco et ses frères
Luchino Visconti
1961 Amours célèbres Michel Boisrond
1961 Eclisse (L')
Eclipse
Michelangelo Antonioni
1962 Diable et les dix commandements (Le) Julien Duvivier
1962 Gattopardo (Il)
Le Guépard
Luchino Visconti
1962 Mélodie en sous-sol Henri Verneuil
1963 Amour à la mer (L') Guy Gilles
1963 Carambolages Marcel Bluwal
1963 Félins (Les) René Clément
1963 Tulipe Noire (La) Christian-Jaque
1964 Insoumis (L') Alain Cavalier
1964 Once a Thief
Les Tueurs de San Francisco
Ralph Nelson
1964 Yellow Rolls-Royce (The)
La Rolls-Royce jaune
Anthony Asquith
1965 Lost Command
Les Centurions
Mark Robson
1965 Paris brûle-t-il ? René Clément
1966 Aventuriers (Les) Robert Enrico
1966 Texas Across the River
Texas, nous voilà
Michael Gordon
1967 Diaboliquement vôtre Julien Duvivier
1967 Girl on a Motorcycle (The)
La Motocyclette
Jack Cardiff
1967 Histoires extraordinaires : William Wilson Louis Malle
1967 Samouraï (Le) Jean-Pierre Melville
1968 Adieu l'ami Jean Herman
1968 Jeff Jean Herman
1968 Piscine (La) Jacques Deray
1969 Borsalino Jacques Deray
1969 Clan des Siciliens (Le) Henri Verneuil
1970 Cercle rouge (Le) Jean-Pierre Melville
1970 Doucement les basses ! Jacques Deray
1970 Madly Roger Kahane
1971 Assassinio di Trotsky (L')
Assassinat de Trotsky
Joseph Losey
1971 Soleil rouge Terence Young
1971 Un flic Jean-Pierre Melville
1971 Veuve Couderc (La) Pierre Granier-Deferre
1972Prima notte di quiete (La)
Le Professeur
Valerio Zurlini
1972 Scorpio Michael Winner
1972 Traitement de choc Alain Jessua
1973 Deux hommes dans la ville José Giovanni
1973 Granges brûlées (Les) Jean Chapot
1973 Race des seigneurs (La) Pierre Granier-Deferre
1973 Tony Arzenta
Big guns - Les Grands fusils
Duccio Tessari
1974 Borsalino and Co Jacques Deray
1974 Seins de glace (Les) Georges Lautner
1974 Zorro Duccio Tessari
1975 Flic story Jacques Deray
1975 Gitan (Le) José Giovanni
1975 Monsieur Klein Joseph Losey
1976 Armaguedon Alain Jessua
1976 Comme un boomerang José Giovanni
1976 Gang (Le) Jacques Deray
1977 Attention les enfants regardent Serge Leroy
1977 Homme pressé (L') Edouard Molinaro
1977 Mort d'un pourri Georges Lautner
1978 Airport 80 - The Concorde
Airport 80 - Concorde
David Lowell Rich
1979 Tegeran-43
Téhéran 43
Alexandre Alov, Vladimir Naoumov
1979 Toubib (Le) Pierre Granier-Deferre
1980 Trois hommes à abattre Jacques Deray
1981 Choc (Le) Robin Davis
1981 Pour la peau d'un flic Alain Delon
1982 Battant (Le) Alain Delon
1983 Un amour de Swann Volker Schlöndorff
1984 Notre histoire Bertrand Blier
1985 Parole de flic José Pinheiro
1986 Passage (Le) René Manzor
1988 Ne réveillez pas un flic qui dort José Pinheiro
1989 Nouvelle vague Jean-Luc Godard
1990 Dancing machine Gilles Béhat
1991 Retour de Casanova (Le) Edouard Niermans
1992 Un crime Jacques Deray
1993 Ours en peluche (L') Jacques Deray
1994 Cent et une nuits (Les) Agnès Varda
1996 Jour et la nuit (Le) Bernard-Henri Levy
1997 Une chance sur deux Patrice Leconte
1999 Acteurs (Les) Bertrand Blier
2006 Astérix aux jeux olympiques Frédéric Forestier, Thomas Langmann
2010Ultimo Gattopardo - Ritratto di Goffredo Lombardo (L') Giuseppe Tornatore