Chris Marker
Réalisateur, Directeur de la photographie, Monteur, Conseiller technique, Dialoguiste, Ingénieur du son, Scénariste, Coopérateur technique, Auteur de l'oeuvre originale, Interprète, Auteur du commentaire, Cadreur, Producteur

Naissance
29 juillet 1921 à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine, France)
Etat civil
Christian-François Bouche-Villeneuve
Décès
29 juillet 2012 à Paris (France)

Formation

Chris Marker travaille très jeune comme critique et journaliste. Il fait ses premières armes dans la revue Esprit, qui décrypte les évolutions sociales, culturelles et politiques en France et dans le monde. En y publiant de nombreux articles entre 1946 à 1955, il apparaît déjà comme un témoin engagé dans son époque. Parallèlement, il est très actif au sein de Peuple et Culture, une organisation dédiée à l'éducation populaire, où il rencontre entre autres André Bazin et se lie avec Alain Resnais. Avec ce dernier, il réalise en 1953 Les Statues meurent aussi, un court métrage sur " l'art nègre ". Ce film, réquisitoire contre le colonialisme, sera censuré en France pendant onze ans. Avec son premier long métrage, Olympia 52 sur les Jeux Olympiques d'Helsinki (1952), que l'on peut qualifier de " documentaire subjectif ", Marker adopte une perspective originale en donnant au texte la même importance qu'aux images.

Carrière au cinéma

Écrivain, photographe, cinéaste et artiste multimédia, Chris Marker est l'auteur d'une oeuvre protéiforme et novatrice, centrée sur les rapports entre image et mémoire, et qui s'interroge sur la substance profonde des civilisations.
Spectateur engagé dans les bouleversements politiques des XXe et XXIe siècles, " ciné-voyageur ", Chris Marker inaugure avec Dimanche à Pékin (1956), tourné en Chine en pleine mutation communiste, une série de films dans lesquels il propose sa vision personnelle des révolutions socialistes en cours dans le monde. Ce court métrage (un genre qui sera son mode d'expression privilégié) réinvente la forme documentaire en introduisant un rapport nouveau entre image et commentaire. Après Lettre de Sibérie (1957), puis Description d'un combat (1960), un regard sur Israël, il tourne Cuba Si ! (1961) sur la révolution cubaine. Chris Marker circule librement entre films et livres, comme en témoigne le recueil de photographies et de textes Coréennes, publié en 1959 après un voyage en Corée du Nord, qu'il décrit comme " un court-métrage fait avec des images fixes ". Avec le goût de l'expérimentation qui caractérise toute son oeuvre, il réalise La Jetée (1962), son film le plus célèbre, dont la problématique va hanter son cinéma. Constitué d'un montage d'images fixes, La Jetée est une fable fascinante sur le temps, la mémoire et la subjectivité. Le film bouleverse toutes les conventions de la narration cinématographique et inspirera Terry Gilliam pour son film L'Armée des douze singes (1995). Toujours en 1962, pour Le Joli mai, Marker promène sa caméra en liberté dans Paris, interviewant les passants pour un portrait collectif dans l'esprit du cinéma-vérité promu à la même époque par Jean Rouch et Edgar Morin.
L'année 1967, avec À bientôt, j'espère, un documentaire sur la grève de l'usine Rhodia à Besançon, ouvre pour Marker une période féconde de cinéma militant, indissociable de son engagement politique à gauche. Dans l'effervescence de ces années révolutionnaires, le cinéaste engage une réflexion sur le rôle idéologique du cinéma dans le système capitaliste. Elle se concrétise par la création et l'animation de SLON (Service de Lancement des Oeuvres Nouvelles), une " coopérative cinématographique " qui veut expérimenter de nouveaux moyens de production et de distribution et libérer le cinéma de la manipulation du pouvoir politique. SLON produit entre 1969 et 1973 une série de documentaires de " contre-information ", sous le titre générique On vous parle de..., présentant l'actualité politique au Brésil, au Chili, ou en Tchécoslovaquie du point de vue des mouvements de contestation, et non des médias officiels. Le point culminant des années militantes de Marker est en 1977 Le Fond de l'air est rouge. Conçu à l'origine comme un collage fait à partir des fragments de matériel filmique de SLON, le film dresse un bilan lucide mais jamais amer des mouvements révolutionnaires du XXe siècle.
Au début des années 1980 s'ouvre avec Sans soleil (1982) une nouvelle période qui voit passer au premier plan la réflexion de Chris Marker sur l'imbrication de la mémoire individuelle et de l'Histoire. Ce film-essai se présente sous la forme d'une série de lettres cinématographiques d'un cameraman fictif. Il relie deux espaces géographiques, le Japon et les anciennes colonies portugaises du Cap-Vert et de la Guinée-Bissau, que Marker définit comme " les deux pôles extrêmes de la survie ". Avec subtilité, Marker parle du temps, de la mémoire, de la fragilité humaine et de la façon qu'ont ces sociétés de vivre et d'exister au-delà de ce qui peut leur coûter la vie. Le cinéaste réalise à partir de 1985 une série de portraits filmés, pour certains des hommages posthumes ou tardifs à des amis ou des artistes admirés. Il se livre à une tentative de déchiffrage du passé où il inscrit ces mémoires (les siennes et celles des autres) dans le cadre d'une histoire qui les intègre et les dépasse. Il s'adresse ainsi de façon mélancolique à des cinéastes disparus comme Akira Kurosawa (A.K en 1984), Alexandre Medvedkine (Le Tombeau d'Alexandre en 1992), ou encore Andreï Tarkovski (Une journée d'Andrei Arsenevitch en 1999).
Dans les années 1990-2000, la politique reste toujours au-devant de la scène, avec notamment les guerres des Balkans dont Chris Marker devient en trois films le témoin actif. Chats perchés (2004) en est un témoignage. Il trouve parallèlement dans les nouvelles technologies numériques des possibilités extraordinaires pour le développement de ses problématiques esthétiques. Marker conçoit en 1990 pour le Centre Georges Pompidou à Paris une installation multimédia intitulée Zapping Zone. Proposals for an Imaginary Television. En 1996, Level five utilise les ressources de l'ordinateur pour explorer le rapport entre réel et virtuel. Marker trouve dans la technologie du disque optique numérique de nouveaux moyens de cartographier " l'architecture complexe de sa propre mémoire ". Il conçoit en 1998 le CD-ROM intitulé Immemory, dont la structure multi-dimensionnelle lui permet de dépasser la linéarité temporelle. Poursuivant son exploration des nouvelles ressources médiatiques de son époque, il crée sur le Web en 2008 un monde virtuel, L'Ouvroir sur la plate-forme Second Life, comprenant entre autre un musée virtuel et une salle de projection. Sous le pseudonyme de Kosinki, il publie des vidéos sur Youtube, comme Leila Attacks (2006), mettant en scène un chat, l'animal favori de son bestiaire. Chris Maker s'éteint le jour de ses 91 ans, laissant une oeuvre foisonnante et inclassable.

Autres activités

Chris Marker a publié un roman, Le Coeur net en 1949, des poèmes, et un essai sur Jean Giraudoux intitulé Giraudoux par lui-même en 1952.
Aux Éditions du Seuil, il crée en 1954, puis dirige, une collection de guides touristiques novateurs, Petite Planète, dans lesquels les images ne sont plus reléguées au seul statut d'illustration du texte.
Il tourne pour la télévision une série de 13 épisodes (diffusés sur La Sept en 1989) où il explore les usages contemporains de la pensée grecque antique dans le monde moderne, L'Héritage de la chouette.
Marker artiste multimédia et photographe, est actif à travers de nombreuses expositions internationales dont Staring back (2007) et Passengers (2011).


Ouvrages

Périodiques

Liens Internet

Courts métrages

en tant que : Réalisateur

1953 Statues meurent aussi (Les) Alain Resnais, Chris Marker
1956 Dimanche à Pékin Chris Marker
1961 Cuba si Chris Marker
1962 Jetée (La) Chris Marker
1965Mystère Koumiko (Le) Chris Marker
1966 Si j'avais quatre dromadaires Chris Marker
1967A bientôt, j'espère Chris Marker
1967 Sixième face du Pentagone (La) Chris Marker, François Reichenbach
1969Jour de tournage Chris Marker
1969On vous parle de Prague : Le deuxième procès d'Artur London Chris Marker
1969On vous parle du Brésil : Tortures Chris Marker
1970Bataille des dix millions (La) Chris Marker
1970Carlos Marighela Chris Marker
1970Mots ont un sens (Les) Chris Marker
1970On vous parle de Paris : Maspero, les mots ont un sens Chris Marker
1970On vous parle du Brésil : Carlos Marighela Chris Marker
1971Train en marche (Le) Chris Marker
1972Vive la baleine Chris Marker, Mario Ruspoli
1973On vous parle du Chili Chris Marker
1973Puisqu'on vous dit que c'est possible Chris Marker
1975Ambassade (L') Chris Marker
1981Junkopia Chris Marker
19842084 Chris Marker
1985From Chris to Christo Chris Marker
1985Matta '85 Chris Marker
1990An owl is an owl is an owl Chris Marker
1990Berliner ballade Chris Marker
1990Chat écoutant la musique Chris Marker
1990Détour Ceausescu Chris Marker
1990Slon tango Chris Marker
199320 heures dans les camps (Le) Chris Marker
1994Trois vidéos Haïkus Chris Marker
1995Casque bleu Chris Marker
1999E-CLIP-SE Chris Marker
1999Un maire au Kosovo Chris Marker
1999Une journée d'Andrei Arsenevitch Chris Marker
2001Souvenir d'un avenir (Le) Yannick Bellon, Chris Marker
2004Chats perchés Chris Marker
2006Leila attacks Chris Marker
2008Henchman Glance (Le regard du bourreau) Chris Marker, Leo Hurwitz

en tant que : Scénariste

1956 Dimanche à Pékin Chris Marker
1959 Astronautes (Les) Walerian Borowczyk
1961 Cuba si Chris Marker
1962 Jetée (La) Chris Marker
1967 Sixième face du Pentagone (La) Chris Marker, François Reichenbach
1981Junkopia Chris Marker
2006Leila attacks Chris Marker

en tant que : Auteur du commentaire

1953 Statues meurent aussi (Les) Alain Resnais, Chris Marker
1956 Dimanche à Pékin Chris Marker
1957 Mystère de l'atelier 15 (Le) Alain Resnais, André Heinrich
1958 Django Reinhardt Paul Paviot
1958 Mer et les jours (La) Raymond Vogel, Alain Kaminker
1958 Siècle a soif (Le) Raymond Vogel
1962 Valparaiso
A Valparaiso
Joris Ivens
1965 Surface perdue (La) Dolorès Grassian
1966 Rotterdam-Europoort
Rotterdam-Europort
Joris Ivens
1967A bientôt, j'espère Chris Marker
1967 Sixième face du Pentagone (La) Chris Marker, François Reichenbach

en tant que : Producteur

2006Leila attacks Chris Marker

en tant que : Directeur de la photographie

1956 Dimanche à Pékin Chris Marker
1961 Cuba si Chris Marker

en tant que : Monteur

1962Jouer à Paris Catherine Varlin
1963 Douceur du village (La) François Reichenbach
1965 Brûlure de mille soleils (La) Pierre Kast
2008Henchman Glance (Le regard du bourreau) Chris Marker, Leo Hurwitz

en tant que : Coopérateur technique

1959 Astronautes (Les) Walerian Borowczyk

en tant que : Interprète

1956 Toute la mémoire du monde Alain Resnais

Longs métrages

en tant que : Réalisateur

1952Olympia 52 Chris Marker
1957 Lettre de Sibérie Chris Marker
1960 Description d'un combat Chris Marker
1962 Joli mai (Le) Chris Marker, Pierre Lhomme
1968Cinétracts Jean-Luc Godard, Alain Resnais, Chris Marker
1974 Solitude du chanteur de fond (La) Chris Marker
1977 Fond de l'air est rouge (Le) Chris Marker
1978Narita : Le printemps de la grande offensive Chris Marker
1978Quand le siècle a pris forme Chris Marker
1982 Sans soleil Chris Marker
1984 A.K Chris Marker
1985Photo Browse Chris Marker
1986Mémoires pour Simone Chris Marker
1986Tokyo Days Chris Marker
1989Héritage de la chouette (L') Chris Marker
1989Héritage de la chouette - Episode 1 : Symposium ou les idées reçues (L') Chris Marker
1989Héritage de la chouette - Episode 10 : Mythologie ou la vérité du mensonge (L') Chris Marker
1989Héritage de la chouette - Episode 11 : Misogynie ou les pièges du désir (L') Chris Marker
1989Héritage de la chouette - Episode 12 : Tragédie ou l'illusion de la mort (L') Chris Marker
1989Héritage de la chouette - Episode 13 : Philosophie ou le triomphe de la chouette (L') Chris Marker
1989Héritage de la chouette - Episode 2 : Olympisme ou la Grèce imaginaire (L') Chris Marker
1989Héritage de la chouette - Episode 3 : Démocratie ou la cité des songes (L') Chris Marker
1989Héritage de la chouette - Episode 4 : Nostalgie ou le retour impossible (L') Chris Marker
1989Héritage de la chouette - Episode 5 : Amnésie ou le sens de l'histoire (L') Chris Marker
1989Héritage de la chouette - Episode 6 : Mathématique ou l'empire des signes (L') Chris Marker
1989Héritage de la chouette - Episode 7 : Logomachie ou les mots de la tribu (L') Chris Marker
1989Héritage de la chouette - Episode 8 : Musique ou l'espace de dedans (L') Chris Marker
1989Héritage de la chouette - Episode 9 : Cosmogonie ou l'usage du monde (L') Chris Marker
1990Berlin 90 Chris Marker
1990Getting Away with It Chris Marker
1990Zoo piece Chris Marker
1991Théorie des ensembles (La) Chris Marker
1992Tombeau d'Alexandre (Le) Chris Marker
1994Bullfight in Okinawa Chris Marker
1994Owl Gets in Your Eyes Chris Marker
1994Petite ceinture Chris Marker
1994Tchaïka Chris Marker
1996Level five Chris Marker
1997Stephan Hermlin Chris Marker
2007Guillaume Movie Chris Marker
2007Un an de télé vu par Guillaume Chris Marker
2008Metrotopia Chris Marker
2008Morning After (The) Chris Marker
2008Regard du bourreau (Le) Chris Marker, Leo Hurwitz
2011Fum & Gebra Chris Marker
2011Kino Chris Marker
2011Overnight Chris Marker
2011Stopover in Dubai Chris Marker
2011Tempo risoluto Chris Marker

en tant que : Scénariste

1962 Joli mai (Le) Chris Marker, Pierre Lhomme

en tant que : Auteur de l'oeuvre originale

1995 Twelve Monkeys
L'Armée des douze singes
Terry Gilliam

en tant que : Dialoguiste

1958 Amérique insolite (L') François Reichenbach

en tant que : Auteur du commentaire

1948 Volcan interdit Haroun Tazieff
1965 Demain la Chine Claude Otzenberger

en tant que : Directeur de la photographie

1982 Sans soleil Chris Marker

en tant que : Cadreur

1948 Volcan interdit Haroun Tazieff

en tant que : Ingénieur du son

1977 Fond de l'air est rouge (Le) Chris Marker

en tant que : Monteur

1957 Lettre de Sibérie Chris Marker
1972 Deux mémoires (Les) Jorge Semprún
1977 Fond de l'air est rouge (Le) Chris Marker
1982 Sans soleil Chris Marker
1984 A.K Chris Marker

en tant que : Conseiller technique

1987 Pyramides bleues (Les) Arielle Dombasle

en tant que : Coopérateur technique

1967 Loin du Vietnam Agnès Varda, Claude Lelouch, Joris Ivens, [etc.]
1975 Spirale (La) Armand Mattelart, Jacqueline Meppiel, Valérie Mayoux

en tant que : Photographe de plateau

1969 Aveu (L') Costa-Gavras

en tant que : Interprète

2009Traversée du désir (La) Arielle Dombasle