Chris Marker
Réalisateur, Directeur de la photographie, Monteur, Conseiller technique, Dialoguiste, Ingénieur du son, Scénariste, Coopérateur technique, Auteur de l'oeuvre originale, Interprète, Auteur du commentaire, Cadreur, Producteur

Naissance
29 juillet 1921 à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine, France)
Etat civil
Christian-François Bouche-Villeneuve
Décès
29 juillet 2012 à Paris (France)

Formation

Chris Marker possède une licence de philosophie lorsque la guerre éclate, il entre alors dans la Résistance. Puis il travaille et voyage pour l'UNESCO, écrivant, prenant des notes et des photos ; la manière d'exploiter celles-ci dans des mises en pages éditoriales originales l'amènera peu à peu au genre cinématographique.

Carrière au cinéma

En 1952, Chris Marker propose un regard neuf sur les Jeux Olympiques en tournant un documentaire sur les Jeux d'Helsinki, Olympia 52. Il réinvente avec ce film le concept du documentaire en créant le " documentaire subjectif ". Le texte a autant d'importance, sinon plus, que l'image.
En 1953, il réalise avec Alain Resnais Les Statues meurent aussi, court métrage sur l'art africain et dénonciation de l'impérialisme culturel ; le film reçoit le prix Jean Vigo. Le court métrage devient le genre favori du cinéaste : Marker tourne ensuite Dimanche à Pékin (1956), Lettre de Sibérie (1958), Description d'un combat (1960), Cuba si (1961). Avec ces films, Chris Marker se fait le témoin de changements dans des endroits différents du globe. Mais il impose sa vision à ces bouleversements, avec toute l'intelligence et la sensibilité que ce type de démarche présuppose. Dans Lettre de Sibérie, il fait un pied-de-nez au documentaire classique, en proposant trois commentaires différents d'une même séquence. Sa vision procède par analogies, par rapprochements, et impose au spectateur de faire de même, de regarder le monde avec ses propres yeux.
Après Le Joli mai (1962), film consacré au Paris des années 60 et aux problématiques de l'indépendance de l'Algérie, Chris Marker se lance dans la science-fiction avec La Jetée (1963), dont la narration bouleverse toutes les conventions. Par un montage de photographies fixes, le film suit le voyage dans le temps d'un homme chargé de sauver l'humanité et, derrière l'anecdote, l'oeuvre explore les relations étroites qui lient les mécanismes de la mémoire, les souvenirs d'enfance et la solitude de l'adulte. Ce film donne une notoriété internationale à Chris Marker. Terry Gilliam s'en inspirera pour réaliser en 1995 12 monkeys.
De la même manière, Si j'avais quatre dromadaires (1966), film construit sur des images fixes, est un journal de voyage qui célèbre les différences et l'unanimisme à travers le monde. Le regard de Marker transforme chaque parcelle de réalité en science-fiction. Avec Le Fond de l'air est rouge (1977), il se fait ethnologue, historien, sociologue. Ce montage de quatre heures tente d'analyser et de comprendre le tournant qu'a pris le XXème siècle dans les années 60.
En 1982, Marker revient avec Sans soleil (primé à Berlin) dont les thématiques sont le Japon, l'Afrique, la mémoire et le voyage. En 1984, Marker s'octroie un pur plaisir avec AK, un portrait du réalisateur Akira Kurosawa. Dans Level five (1996), avec la bataille d'Okinawa pour toile de fond, Marker se livre à une quête-enquête sur la mémoire, le souvenir et l'oubli. En 2004, le cinéaste tourne encore Chats perchés où il revient sur les manifestations anti-Le Pen, la guerre en Irak et le débat sur le voile islamique.
La plupart des films de Chris Marker sont autant des autoportraits que des interrogations personnelles. Engagés politiquement, ses films expriment sa sympathie pour toute forme de révolution contre les oppressions.

Autres activités

Chris Marker est d'abord un grand photographe. Romancier Le Coeur net (1949) et essayiste Giraudoux par lui même (1952), Chris Marker a mis en place la collection Petite planète au Seuil.
Il publie de nombreux articles (actualité politique, poèmes, critiques littéraires et cinématographiques) entre 1946 et 1955 dans la revue Esprit
Création en 1967 en Belgique de la coopérative cinématographique Service de lancement des oeuvres nouvelles (SLON), qui deviendra en 1974 ISKRA (Images, Son, Kinescope, Réalisation Audiovisuelle), dont le but est de produire des films militants et des documentaires à dimension sociale, et d’en permettre la diffusion hors des circuits institutionnels.
En 1997, il réalise également un CD-Rom expérimental intitulé Immemory.


Ouvrages

Périodiques

Liens Internet

Courts métrages

en tant que : Réalisateur

1953 Statues meurent aussi (Les) Alain Resnais, Chris Marker
1956 Dimanche à Pékin Chris Marker
1960 Description d'un combat Chris Marker
1961 Cuba si Chris Marker
1962 Jetée (La) Chris Marker
1965Mystère Koumiko (Le) Chris Marker
1966 Si j'avais quatre dromadaires Chris Marker
1967A bientôt, j'espère Chris Marker
1967 Sixième face du Pentagone (La) Chris Marker, François Reichenbach
1969Deuxième procès d'Artur London (Le) Chris Marker
1969Jour de tournage Chris Marker
1969On vous parle du Brésil Chris Marker
1970bataille des dix millions (La) Chris Marker
1970Carlos Marighela Chris Marker
1970Mots ont un sens (Les) Chris Marker
1971Train en marche (Le) Chris Marker
1972Vive la baleine Chris Marker, Mario Ruspoli
1973On vous parle du Chili Chris Marker
1973Puisqu'on vous dit que c'est possible Chris Marker
1975Ambassade (L') Chris Marker
1981Junkopia Chris Marker
19842084 Chris Marker
1985From Chris to Christo Chris Marker
1985Matta '85 Chris Marker
1990An owl is an owl is an owl Chris Marker
1990Berliner ballade Chris Marker
1990Chat écoutant la musique Chris Marker
1990Détour Ceausescu Chris Marker
1990Slon tango Chris Marker
199320 heures dans les camps (Le) Chris Marker
1994Trois vidéos Haïkus Chris Marker
1995Casque bleu Chris Marker
1999E-CLIP-SE Chris Marker
1999Un maire au Kosovo Chris Marker
1999Une journée d'Andrei Arsenevitch Chris Marker
2001Souvenir d'un avenir (Le) Yannick Bellon, Chris Marker
2004Chats perchés Chris Marker
2006Leila attacks Chris Marker
2008Henchman Glance (Le regard du bourreau) Chris Marker, Leo Hurwitz

en tant que : Scénariste

1956 Dimanche à Pékin Chris Marker
1959 Astronautes (Les) Walerian Borowczyk
1961 Cuba si Chris Marker
1962 Jetée (La) Chris Marker
1967 Sixième face du Pentagone (La) Chris Marker, François Reichenbach
1981Junkopia Chris Marker
2006Leila attacks Chris Marker

en tant que : Auteur du commentaire

1953 Statues meurent aussi (Les) Alain Resnais, Chris Marker
1956 Dimanche à Pékin Chris Marker
1957 Mystère de l'atelier 15 (Le) Alain Resnais, André Heinrich
1958 Django Reinhardt Paul Paviot
1958 Mer et les jours (La) Raymond Vogel, Alain Kaminker
1958 Siècle a soif (Le) Raymond Vogel
1962 Valparaiso
A Valparaiso
Joris Ivens
1965 Surface perdue (La) Dolorès Grassian
1966 Rotterdam-Europoort
Rotterdam-Europort
Joris Ivens
1967A bientôt, j'espère Chris Marker
1967 Sixième face du Pentagone (La) Chris Marker, François Reichenbach

en tant que : Producteur

2006Leila attacks Chris Marker

en tant que : Directeur de la photographie

1956 Dimanche à Pékin Chris Marker
1961 Cuba si Chris Marker

en tant que : Monteur

1962Jouer à Paris Catherine Varlin
1963 Douceur du village (La) François Reichenbach
1965 Brûlure de mille soleils (La) Pierre Kast
2008Henchman Glance (Le regard du bourreau) Chris Marker, Leo Hurwitz

en tant que : Coopérateur technique

1959 Astronautes (Les) Walerian Borowczyk

en tant que : Interprète

1956 Toute la mémoire du monde Alain Resnais

Longs métrages

en tant que : Réalisateur

1952Olympia 52 Chris Marker
1957 Lettre de Sibérie Chris Marker
1962 Joli mai (Le) Chris Marker, Pierre Lhomme
1968Cinétracts Jean-Luc Godard, Alain Resnais, Chris Marker
1974 Solitude du chanteur de fond (La) Chris Marker
1977 Fond de l'air est rouge (Le) Chris Marker
1982 Sans soleil Chris Marker
1984 A.K Chris Marker
1986Mémoires pour Simone Chris Marker
1989Héritage de la chouette (L') Chris Marker
1990Zoo piece Chris Marker
1992Tombeau d'Alexandre (Le) Chris Marker
1994Bullfight in Okinawa Chris Marker
1996Level five Chris Marker

en tant que : Scénariste

1962 Joli mai (Le) Chris Marker, Pierre Lhomme

en tant que : Auteur de l'oeuvre originale

1995 Twelve Monkeys
L'Armée des douze singes
Terry Gilliam

en tant que : Dialoguiste

1958 Amérique insolite (L') François Reichenbach

en tant que : Auteur du commentaire

1948 Volcan interdit Haroun Tazieff
1965 Demain la Chine Claude Otzenberger

en tant que : Directeur de la photographie

1982 Sans soleil Chris Marker

en tant que : Cadreur

1948 Volcan interdit Haroun Tazieff

en tant que : Ingénieur du son

1977 Fond de l'air est rouge (Le) Chris Marker

en tant que : Monteur

1957 Lettre de Sibérie Chris Marker
1972 Deux mémoires (Les) Jorge Semprún
1977 Fond de l'air est rouge (Le) Chris Marker
1982 Sans soleil Chris Marker
1984 A.K Chris Marker

en tant que : Conseiller technique

1987 Pyramides bleues (Les) Arielle Dombasle

en tant que : Coopérateur technique

1967 Loin du Vietnam Agnès Varda, Claude Lelouch, Joris Ivens, [etc.]
1975 Spirale (La) Armand Mattelart, Jacqueline Meppiel, Valérie Mayoux

en tant que : Interprète

2009Traversée du désir (La) Arielle Dombasle